Conversation avec David Claerbout
Menée par Christoph Wiesner, Directeur artistique de Paris Photo
Mercredi 10 janvier 2018, à 19 heures

Informations pratiques

Oeuvre phare de l’exposition Ways of Seeing, The Algiers’ Sections of a Happy Moment, décrypte un moment éphémère dans un long diaporama qui se déroule lentement sur un fond musical. L’artiste belge David Claerbout revient sur cette oeuvre et sa conception de la photographie le temps d’une conversation avec Christoph Wiesner, Directeur artistique de Paris Photo.

 

The Algiers’ Sections of a Happy Moment, 2008
L’œuvre dépeint un petit terrain de foot sur le toit de la casbah d’Alger, avec une vue sur le labyrinthe de maisons face à la mer Méditerranée.

Des jeunes maghrébins entourés d’un groupe de personnes âgées font une pause dans leur jeu de foot pendant qu’un des joueurs nourrit une volée de mouettes avides.

Cette succession d’instantanés de ce moment ‘joyeux’ reflète un projet de vie où l’artiste cherche à décloisonner ce qu’il appelle ‘le regard méfiant’ – ce travail étudie une fixation récente qui s’est établie à l’encontre d’un groupe précis de personnes. Le passage du temps est au cœur de sa pratique artistique et est utilisé comme un outil pour détendre ce regard méfiant, et de manière générale une tentative de faire repenser ce que nous observons.

Plus de 50 000 clichés ont été tirés pour cette œuvre, et après un long processus de sélection, 600 photographies projetées ont été soigneusement composées pour créer ce moment continu dans le temps.

 

David Claerbout (né en 1969, à Courtrai, Belgique) est l’un des artistes les plus innovants et acclamés travaillant dans le domaine des images animées aujourd’hui. Son oeuvre est à l’intersection de la photographie, du cinéma et de la technologie digitale.

Il a fait des études de peinture, mais s’est rapidement intéressé aux médiums de la photographie et du cinéma à travers ses recherches sur la temporalité. Fusionnant ensemble le passé, présent, et futur pour former un instant d’élasticité temporelle éblouissante, son oeuvre présente une réflexion philosophique profonde et émouvante sur notre perception du temps et du réel, la mémoire et l’expérience, la réalité et la fiction.

Il s’exprime avec des constellations de pixels, des séquences d’images, la lumière, la vitesse, la musique et l’ambiance sonore, l’espace d’installation ainsi que la technologie. Ses compositions étonnamment sensuelles suscitent des nouveaux modes d’absorption perceptifs, de nouvelles attentes, de nouveaux modes de compréhension et de mémoire. Son oeuvre a fait l’objet de nombreuses expositions individuelles à l’international, dont au Schaulager, Basel; à MNAC, Barcelone (2017); au Städel Museum, Frankfort; à KINDL, Berlin (2016), au Marabouparken Konsthall, Sundbybert, Suede (2015); au Nederlands Fotomuseum, Rotterdam (2014); au Kunsthalle Mainz, Mainz, Allemagne (2013); au Secession, Vienne, Autriche; au Tel Aviv Museum, Tel Aviv, Israël (2012); au SFMOMA, San Francisco; au WIELS, Bruxelles, Belgique (2011); au Musée d’art contemporain De Pont, Tilburg, Pays-Bas (2009) et (2016); au Centre Pompidou, Paris, France (2007); au Kunstmuseum, St. Gallen, Suisse (2008); et au Van Abbemuseum, Eindhoven, Pays-Bas
(2005).

Son oeuvre est présentée dans de nombreuses collections publiques à travers le monde.

FONDATION BOGHOSSIAN – VILLA EMPAIN
Centre d’art et de dialogue entre les cultures d’Orient et d’Occident
Avenue Franklin Roosevelt 67
1050 Bruxelles

Prix: 12€
7€ pour les membres du Cercle de la Villa
4€ pour les étudiants de moins de 26 ans

Réservations
E. info@boghossianfoundation.be
T. +32 2 627 52 30

David Claerbout
au Arts Centre Dublin 2015 (photo Ros Kavanagh)

David Claerbout, The Algiers’ Sections of a Happy Moment, 2008
Single channel video projection, black & white, stereo audio, 37 min loop
Courtesy Studio David Claerbout