Week-end Musical de l’UGAB
Samedi 2 et dimanche 3 juin 2018

La Fondation Boghossian a le plaisir d’accueillir l’Union Générale Arménienne de Bienfaisance (UGAB/AGBU) dans le cadre d’un week-end musical alliant musique classique et jazz. Après l’ouverture officielle à l’Hôtel de Ville de Bruxelles en présence du AGBU String Ensemble le vendredi 1er juin, le public est convié à deux concerts exceptionnels à la Villa Empain. Ce week-end musical est produit à l’occasion du centenaire de la première République d’Arménie et au profit des centres pour enfants de l’UGAB à Erevan.

Samedi en soirée, les partitions de Chostakovitch, Rachmaninov ou encore Babadjanian raisonneront dans le Salon d’Honneur de la Villa Empain, magistralement interprétées par Varduhi Yeritsyan, pianiste franco-arménienne au répertoire vaste et diversifié et les frères Hrachya et Sevak Avanesyan. Le dimanche sera consacré au trio de jazz de Yessai Karapetyan, pianiste franco-arménien présent sur les scènes de jazz les plus prestigieuses.

Fondée au Caire en 1906 par le philanthrope Boghos Nubar, l’UGAB est la plus grande organisation arménienne à but non lucratif au monde. Elle dirige de nombreux programmes dans les domaines de la recherche académique, de la formation au leadership, de la préservation et de la promotion du patrimoine, de l’éducation et de la culture ainsi que des projets d’aide humanitaire et d’aide au développement.

Trio Piano Violon Violoncelle
Samedi 2 juin à 20 heures

Varduhi Yeritsyan – Piano
Hrachya Avanesyan – Violon
Sevak Avanesyan – Violoncelle

Programme : Chostakovitch, Rachmaninov, Babadjanian

Née un jour de fête du travail en Arménie et vivant en France depuis l’âge de vingt ans, Varduhi Yeritsyan occupe une position singulière dans le paysage pianistique actuel. Par sa double culture héritée de grands maîtres comme Brigitte Engerer, Vladimir Krainev, Msitslav Rostropovitch, Denis Pascal ou Claire Désert, elle est à la fois une spécialiste du répertoire russe et une interprète régulière de la musique française. Après avoir été lauréate de nombreuses récompenses internationales, elle est invitée sur les plus grandes scènes et festivals (Roque d’Anthéron, Piano aux Jacobins, Concertgebouw d’Amsterdam, Auditorium du Louvre, Salle Pleyel…). Pour la saison 2015-2016, elle publie les enregistrements des Sonates d’Alexandre Scriabine ainsi qu’un disque consacré à la musique arménienne, enregistrés au Théâtre Impérial de Compiègne pour le label Paraty | Distribution Harmonia Mundi. Elle est professeur – assistante de la classe de piano de Denis Pascal au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Hrachya Avanesyan, violoniste, est considéré comme l’un des artistes les plus inspirés de sa génération. En avril 2006, encore adolescent, il remporte le premier prix au Concours Yehudi Menuhin. En 2008, son talent est reconnu une fois de plus dans le monde de la musique lorsqu’il gagne le prestigieux Concours Carl Nielsen au Danemark. Né en Arménie en 1986, Hrachya Avanesyan a déménagé en Belgique avec sa famille à l’âge de 16 ans ; il y est maintenant bien établi. Il étudie avec Igor Oistrakh au Conservatoire Royal de Bruxelles, ainsi qu’avec Augustin Dumay à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth. Il est membre du Trio Avanesyan, fondé en 2010, qui réunit les frères Hrachya et Sevak Avanesyan, et Julien Libeer, trois musiciens dont les parcours individuels les ont déjà menés à des salles réputées telles que la Wigmore Hall de Londres ou la Casa da Musica à Lisbonne, en passant par le Théâtre de la Ville de Paris. De la tradition russe et occidentale, le trio s’engage à sortir des sentiers battus, avec une affinité particulière pour la musique de chambre arménienne.

Né en 1989 en Arménie, Sevak Avanesyan étudie tout d’abord avec M. Abrahamyan (élève de Rostropovitch) à Erevan, puis auprès de V. Spanoghe au Conservatoire royal de Bruxelles, avant d’intégrer la classe de Claudio Bohorquez à la Hans Eisler Hochschule de Berlin. Il est vainqueur de nombreux concours internationaux lui donnant accès aux grandes scènes internationales. Il forme le Trio Avanesyan aux côtés de son frère Hrachya, violoniste, et du pianiste Julien Libeer, qui se perfectionne auprès du Quatuor Artemis à la Chapelle musicale Reine Elisabeth. Sevak Avanesyan joue sur un violoncelle « the King » de Mateo Gofriller, prêté gracieusement par Mischa Maisky.

 

Yessaï Karapetian Trio
Dimanche 3 juin à 16 heures

Yessaï Karapetian – Piano
Sylvain Fournet-Fayas – Contrebasse
David Paycha – Batterie

Né à Erevan en 1993, Yessaï Karapetian est un pianiste, flûtiste (shvi, pogh) et compositeur vivant à Paris. Il se produit dès l’âge de 12 ans avec diverses formations (pop, jazz, traditionnelles arménienne) dans des salles de concerts et festivals incluant le Zénith de Paris, Théâtre du Châtelet, Casino de Paris, Opéra de Sofia, Opéra de Erevan, Dôme de Marseille, Marseille Jazz des Cinq Continents, at.tension festival (Allemagne) et Jazz à la Villette. Il est admis en 2014 dans la classe de Jazz et Musiques Improvisées du Conservatoire de Paris. Yessaï est actuellement co-leader du trio ONEFOOT avec qui il enregistre l’album « Mektonized » en 2017, produit par André Manoukian. Le groupe défendra ce premier album en tournée dès le printemps 2018 dans des festivals tels que Cully Jazz (Suisse), Cosmo Jazz (Chamonix), Marseille Jazz des Cinq Continents ou Fusion (Allemagne). Il est lauréat des fonds de Tarrazi 2014, 2017 et de la fondation Meyer 2015.

Informations pratiques

FONDATION BOGHOSSIAN – VILLA EMPAIN
Centre d’art et de dialogue entre les cultures d’Orient et d’Occident
Avenue Franklin Roosevelt 67
1050 Bruxelles

Réservations
M. info@boghossianfoundation.be
T. +32 2 627 52 30

Prix
Trio Piano Violon Violoncelle : 20€
Yessaï Karapetian Trio : 15€

Une initiative de UGAB/AGBU