Barbaries au passé, barbaries au présent, barbaries au futur. L’éternel recommencement? 

Conférence/débat autour de la question du génocide.

Jeudi 24 mars à 19 heures

L’objectif de cette conférence sera de proposer de se mettre en position « d’analyser les blessures de la société pour être capable de les guérir » (Pinar Selek) et ceci au travers de la voix de différents acteurs de la société; sociologue, écrivain, journaliste, avocat.

Les intervenants

Pinar Selek, sociologue turque exilée en France, écrivaine, féministe, antimilitariste et militante.
Elle travaille sous un contrat post doctoral à l’Université de Strasbourg où elle conduit des recherches sur le rôle, positif et négatif, de l’Union européenne dans la reconnaissance du génocide arménien, au sein de l’unité de recherche mixte CNRS/Université de Strasbourg « Société, Acteurs, Gouvernement en Europe ».
Elle est l’auteure de nombreux ouvrages dont celui paru aux éditions L.Levi, Parce qu’ils sont arméniens.

Eddy Caekelberghs, journaliste à la RTBF, il est l’animateur, le fondateur et le présentateur de l’émission radiophonique quotidienne de débats de société, de cultures et d’actualités Face à l’Info sur la où il y est également secrétaire de rédaction. Reconnu pour ses nombreuses activités en tant que modérateur de débat, il est également un humaniste qui plaide régulièrement pour des causes d’ouverture et de tolérance.

Grégoire Jahkian, Président de l’Assemblée des représentants de la communauté arménienne de Belgique, avocat au barreau de Bruxelles et de New York. Il est en outre très impliqué dans le monde associatif.

Pierre Mertens, écrivain belge de langue française, docteur en droit, spécialiste du droit international, précédemment directeur du Centre de sociologie de la littérature à l’Université Libre de Bruxelles et critique littéraire au journal Le Soir. Il a été longtemps chargé de nombreuses missions d’observateur au Proche-Orient, en Europe de l’Est et dans le bassin méditerranéen. En 1987, il reçoit le Prix Medicis pour Les Eblouissements. En 1989, il est élu membre de l’Académie royale de langue et de littérature française de Belgique et nommé chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres de la République française.

Modératrice
Bénédicte Monnoye, agrégée en arts du spectacle (Centre d’études théâtrales, UCL), comédienne, musicienne, créatrice d’ateliers « mixtes » dans le but de favoriser un dialogue entre personnes ordinaires et extraordinaires. Formatrice notamment en haute école, en partenariat avec la cellule Démocratie ou Barbarie. Conception d’un spectacle Hayastan, en partenariat avec Félicianne Ledoyen et Eliane Van Tuyckom.

Informations pratiques

FONDATION BOGHOSSIAN – VILLA EMPAIN
Centre d’art et de dialogue entre les cultures d’Orient et d’Occident
Avenue Franklin Roosevelt 67
1050 Bruxelles

Réservation souhaitée :
info@boghossianfoundation.be
ou : +32 (0)2 627 52 30

Prix des entrées : 12 € / 7 € (membres du Cercle des Amis de la Villa Empain )