Héliopolis
Avec Luc Gabolde, Christian Cannuyer, Robert Solé
Conçue par Marie-Cécile Bruwier et Florence Doyen
Lundi 29 Avril 2019, de 10h30 à 17h30

Informations pratiques

Dans le cadre de Héliopolis, les commissaires de l’exposition Marie-Cécile Bruwier et Florence Doyen conçoivent une journée d’étude qui mêle architecture, histoire et urbanisme à la Fondation Boghossian.
Luc Gabolde, Christian Cannuyer et Robert Solé, trois spécialistes de l’Egypte, nous éclairent sur l’histoire de cette cité antique, berceau de la ville nouvelle créée par l’industriel Edouard Empain.

L’horizon de Rê : l’orientation du temple de Rê-Atoum à Heliopolis
Luc Gabolde
Conférence de 10h30 à 12h

L’orientation du temple d’Héliopolis semblait être une question insoluble notamment en raison de la rareté des vestiges et indices subsistants. Par ailleurs il ne semblait pas à priori qu’un calage sur phénomène calendérique remarquable comme un solstice puisse être envisagé. Une recherche menée sur deux saisons au sein de la mission égypto-allemande à Heliopolis-Matarieh a finalement permis de récolter un nombre suffisant de données pour établir de manière relativement précise l’azimut du temple de Rê Atoum. Il est alors apparu qu’une correspondance semblait s’établir avec le récit de fondation du temple d’Héliopolis par Sésostris Ier tel qu’il est rapporté sur le Rouleau de cuir de Berlin. Les trouvailles récentes de A. Ashmawy et D. Raue sur le site d’Héliopolis ont conduit à la mise au jour des vestiges d’un mur antique encore en place qui sont venus corroborer l’hypothèse.

Spécialiste de la région thébaine, Luc Gabolde est Directeur de Recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et co-directeur du Centre franco-égyptien d’étude des temples de Karnak (CFEETK). Adepte de la multidisciplinarité, il s’intéresse à la question de l’orientation des temples égyptiens en collaboration avec des astronomes de l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE). Ses programmes d’études en cours portent sur les monuments d’Amenhotep Ier, l’atlas des obélisques de Karnak et le temps de la XVIIIe dynastie à Saï (Soudan). En plus de donner des conférences au Caire, à Genève ou à Sydney, certains de ses travaux ont été publiés dans Dictionnaire des Dieux, Déesses et Démons, Revue d’Égyptologie et Les Cahiers de Karnak.

Les traditions coptes relatives au passage de la Sainte Famille dans la région héliopolitaine. Textes, iconographie, dévotions
Christian Cannuyer
Conférence de 14h à 15h30

Le site de Matarieh, proche de l’ancienne cité sainte d’Héliopolis, aujourd’hui dans la banlieue nord du Caire, fut, du 12e siècle à l’époque contemporaine, un lieu de pèlerinage fréquenté à la fois par les chrétiens égyptiens, les coptes, mais aussi par les musulmans et des Occidentaux. On y vénérait un arbre qui aurait abrité la Sainte Famille lors de sa fuite en Égypte, à proximité d’une source et d’un jardin de baumiers aux origines réputées miraculeuses.

Christian Cannuyer est né en 1957 à Ath. Titulaire d’une licence en histoire, ainsi qu’en histoire et philologie orientales (UCL), il est docteur en égyptologie de l’Université de Lille-3. Il enseigne depuis 1991 à la Faculté de Théologie de l’Université catholique de Lille. Président de la Société Royale Belge d’Etudes Orientales depuis 1994, il est également directeur de l’association Solidarité-Orient, qui vise à faire connaître et à soutenir les communautés chrétiennes du Proche-Orient. Il est l’auteur de nombreuses publications sur les coptes, chrétiens d’Égypte

Une petite Alexandrie
Robert Solé
Conférence de 16h à 17h30

La ville moderne d’Héliopolis, créée tout au début du XXe siècle dans le désert, au nord-est du Caire, n’a pas seulement été un modèle original d’urbanisme et d’architecture : réunissant des personnes de différentes religions ou origines nationales, elle s’est distinguée par un cosmopolitisme et une convivialité encore plus remarquables que sa grande sœur alexandrine.

Écrivain et journaliste français d’origine égyptienne, Robert Solé est né au Caire en 1946 et a résidé à Héliopolis jusqu’à l’âge de 17 ans. Il a travaillé une quarantaine d’années au quotidien Le Monde dont il a été notamment le correspondant à Rome et à Washington, puis l’un des rédacteurs en chef. Auteur de six romans parus aux Éditions du Seuil, parmi lesquels Le Tarbouche (1992) et Hôtel Mahrajane (2015), il a également écrit de nombreux essais ou récits historiques, dont L’Égypte, passion française (Seuil), Dictionnaire amoureux de l’Égypte (Plon) et Ils ont fait l’Égypte moderne (Perrin).

FONDATION BOGHOSSIAN – VILLA EMPAIN
Centre d’art et de dialogue entre les cultures d’Orient et d’Occident
Avenue Franklin Roosevelt 67
1050 Bruxelles

Prix: 25€
18€ pour les membres du Cercle de la Villa
12€ pour les étudiants de moins de 26 ans

Réservations journée d’étude
Achetez vos billets ici

Déjeuner au Café de la Villa
Réservez une table ici

Informations
E. info@boghossianfoundation.be
T. +32 2 627 52 30