Platon et L’Orient
08 septembre 2012

« La lumière est le lien universel« , écrivit Giordano Bruno.
Quel lien de lumière, plus que Platon, a si puissamment nourri la pensée et l’imagination poétique, entre Orient et Occident ? Car la lumière platonicienne est d’abord orientale : celle des prêtres d’Héliopolis, en Egypte, dont la tradition rapporte qu’ils transmirent au jeune Platon venu étudier auprès d’eux les plus antiques savoirs.

Un millénaire plus tard se déploient, nourries auparavant à Byzance, les migrations des idées platoniciennes en Occident et dans les mondes turc, arabe et persan grâce, principalement, aux auteurs d’inspiration soufie. Ainsi assiste-t-on au Moyen-àge à la formation parallèle d’un platonisme christianisé en Europe et d’un platonisme islamisé chez des philosophes, théologiens et poètes sunnites et chiites. C’est là un trait remarquable du Platon «oriental» : son égale révération dans le Chiisme et le Sunnisme.

Cet extraordinaire voyage des idées de l’Orient vers l’Occident et de l’Occident vers l’Orient est l’Idéal même qui inspire la Fondation Boghossian à la Villa Empain devenue Centre d’art et de dialogue entre les cultures d’Orient et d’Occident au coeur de l’Europe multiculturelle.

Le public cultivé est familier de la pensée d’Aristote dans la philosophie arabe, qui eut très tôt accès à des traductions de nombre de ses oeuvres. On connaît beaucoup moins l’influence de Platon en Islam, essentiellement connu au travers de citations ou commentaires des textes néoplatoniciens. Or, entre l’an 700 et le XIVe siècle, on ne compte pas moins de 25 grands penseurs, théologiens et mystiques musulmans dont on peut dire qu’ils formaient, à l’instar des premiers humanistes italiens réunis autour de Cosme et de Marsile Ficin, une «familia platonica». A tel point que le plus célèbre théologien et mystique de l’Islam, Ibn Arabi, fut nommé de son vivant le Fils de Platon, comme Marsile Ficin recut de ses contemporains florentins le titre suprême de Nouveau Platon, à la suite du Byzantin Phéton.

Renseignements pratiques

Platon et l’Orient, Villa Empain, le 8 septembre 2012, de 10 à 23 heures

Inscriptions souhaitées avant le 5 septembre 2012

Prix (rencontres, déjeuner, cocktail et banquet compris) : 90€
Tarif préférentiel pour les membres du Cercle des Amis de la Villa Empain : 70€
Tarif pour les étudiants : 50€

Paiement à effectuer à votre arrivée à la Villa Empain

Lire plus

Les rencontres Internationales proposées le 8 septembre 2012 à la Villa Empain sont exceptionnelles à bien des égards, d’abord pour l’intérêt mais aussi la rareté du thème choisi et le privilège d’accueillir et d’entendre quelques-uns des chercheurs les plus éminents dans le domaine des philosophies orientales. Enfin, par leur ardente actualité en ces temps de tensions géopolitiques et de discours haineux. Depuis les guerres d’Irak, les suites des «printemps arabes», les violences croissantes entre des composantes de l’Islam, la figure sublime de Platon rayonne plus que jamais comme ce lien universel qui a si profondément nourri Occident et Orient, Sunnites et Chiites.

Platon et l’Orient évoque aussi la sensualité, la gourmandise, l’art du dialogue, le goût de la conversation et le bonheur de la commensalité. C’est pourquoi les rencontres organisées à la Villa Empain seront suivies d’un banquet platonicien.

Les néoplatoniciens florentins avaient coutume de se réunir chaque année dans la Villa de Careggi pour fêter l’anniversaire de Platon autour de Cosme, puis de Laurent de Médicis. Ce rituel, conduit par Marsile Ficin, était toujours le même : relecture du Banquet de Platon devant le buste du philosophe, suivie d’un repas réunissant la fine fleur de l’humanisme renaissant et nourri de conversations sur l’amour et la beauté jusqu’à tard dans la nuit. Le banquet platonicien de la Villa Empain fera revivre ce rituel particulier de la commensalité lettrée, sans doute pour la première fois depuis longtemps.

Entre les mets servis, des extraits d’oeuvres inspirées du Banquet de Platon seront lus, comme par exemple le Banquet des Sophistes d’Athénée de Naucratis, le Banquet de Dante ou In Vino Veritas de Kierkegaard. Sans oublier, bien sûr, le Banquet religieux écrit en 1521 par le grand Erasme dans sa maison d’Anderlecht !

Suivant la tradition humaniste et l’exemple de la Villa de Careggi, ce « lien de lumière » de culture et de transmission entre Orient et Occident, entre l’esprit d’Athènes, de Byzance, de Bagdad, d’Ispahan, de Florence et de Bruxelles, sera partagé ce 8 septembre à la Villa Empain dans la joie de la connaissance, du dialogue et de la dégustation.

Au programme

10 heures : Accueil des participants et introduction par Roger Bertozzi

La Vie de Platon selon les sources Arabes, ou le Platon orientalisé par Daniel de Smet, philosophe et orientaliste, Directeur de recherche au CNRS (Paris) et professeur invité à la Katholieke Universiteit Leuven (KUL) | Télécharger le résumé de la conférence
La Grande Année platonicienne et sa réception dans l’Islam au Moyen-Âge par Godefroid de Callataÿ, professeur d’études arabes et d’islamologie à l’Université catholique de Louvain (UCL) et professeur invité à l’Université de Barcelone | Télécharger le résumé de la conférence

12h30 : Déjeuner (jardin ou salon d’honneur selon le temps)

Byzance, Platon et les platoniciens par Brigitte Tambrun, philosophe et chercheur au CNRS (Paris) | Télécharger le résumé de la conférence
« Platon » à la Renaissance par Luc Deitz, Conservateur de la réserve précieuse de la Bibliothèque Nationale de Luxembourg et professeur de latin du Moyen-àge et de la Renaissance à l’Université de Trèves | Télécharger le résumé de la conférence
L’Orientation platonicienne : migrations des Idées, voyages de l’àme par Roger Bertozzi, Normalien, philosophe et écrivain | Télécharger le résumé de la conférence
Les Anges, de Platon aux penseurs chiites par Christian Jambet, Directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes de Paris (Chaire de Philosophie en Islam) | Télécharger le résumé de la conférence

18 heures : Conclusions et débats animés par Roger Bertozzi

19 heures : Cocktail (jardin ou salon d’honneur selon le temps)

20 heures : Banquet platonicien agrémenté de lectures et de musique (salon d’honneur)