Soirées littéraires libanaises
Mardi 20 et mercredi 21 novembre 2018, à 19 heures

Informations pratiques

A l’occasion du 75ème anniversaire de l’indépendance du Liban, la Fondation Boghossian met la littérature libanaise à l’honneur et reçoit Hoda Barakat, Jabbour Douaihy, Roda Fawaz, Vénus Khoury-Ghata, Alexandre Najjar et Marwan Zoueini lors de deux soirées qui mêlent poésie, littérature contemporaine et musique.

Hommage à Khalil Gibran
Mardi 20 novembre 2018, à 19 heures

Alexander Najjar, biographe de Khalil Gibran, nous plonge dans l’œuvre du poète libanais aux côtés Roda Fawaz qui lira des morceaux choisis de son œuvre. La soirée sera ponctuée d’intermèdes musicaux avec Marwan Zoueini qui jouera ses compositions inspirées par les écrits du poète.

Outre ses livres et ses poèmes, écrits tout d’abord en arabe puis directement en anglais, Khalil Gibran (1883-1931) fut un peintre réputé aux Etats-Unis, sa patrie d’exil, et un éditorialiste reconnu de la presse arabe au Moyen-Orient. Son ouvrage le plus connu Le Prophète traduit en plus de 40 langues est composé de vingt-six textes poétiques. Vendu à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde, le livre est devenu populaire dans les années 1960 dans le courant de la contre-culture.

Avocat et écrivain libanais d’expression française, Alexandre Najjar est né à Beyrouth en 1967. Il est l’auteur d’une trentaine de livres traduits dans douze langues dont Le Roman de Beyrouth, Le Dictionnaire amoureux du Liban, Kadicha, Phénicia et Harry et Franz. Ancien conseiller au ministère libanais de la culture, il a obtenu plusieurs décorations et de nombreux prix littéraires dont le prix Hervé Deluen de l’Académie française, la Bourse de l’écrivain de la Fondation Lagardere et le prix Méditerranée.
Spécialiste de Gibran Khalil Gibran, il lui a consacré une biographie et plusieurs essais, et a supervisé les Oeuvres complètes de Gibran dans la collection Bouquins chez Robert Laffont.

Comédien belge d’origine libanaise, Roda Fawaz est diplômé de l’IAD Théâtre. Il joue notamment au Théâtre de Poche et au Rideau de Bruxelles avant d’écrire et de jouer seul sur scène dans L’homme qui passe à la Maison du Conte de Bruxelles et dans son One-Man-Show Quarts d’identité qu’il jouera pendant deux ans en France et en Belgique. Parallèlement à la scène, il co-écrit deux court-métrages, joue dans différents projets au cinéma et à la télévision aux côtés d’acteurs et de réalisateurs de renom. Son premier long-métrage Détour aux sources, coréalisé avec Cyril Guei, et dans lequel il tient le rôle principal sera prochainement à l’affiche.

Marwan Zoueini est né au Liban en 1959. Concertiste, chanteur et compositeur, sa musique est un métissage savant de la tradition arabe du Moyen Orient et des répertoires de la musique occidentale. Premier Prix du festival Musique sans Frontières en 1985, auteur de l’ouvrage La Musique et ses Frontières, il enseigne notamment le luth oriental notamment au Conservatoire flamand de Bruxelles.

Regards sur la littérature libanaise contemporaine
Mercredi 21 novembre 2018, à 19 heures

Hoda Barakat, Vénus Khoury-Ghata et Jabbour Douaihy nous éclairent sur la vivacité de la scène littéraire libanaise, foisonnante et riche.

Née à Beyrouth en 1952, Hoda Barakat vit à Paris depuis 1989. Ses romans, écrits en arabe, sont traduits dans une quinzaine de langues. Elle écrit aussi des pièces de théâtre et participe à des ouvrages collectifs. Son œuvre a été récompensée par des prix prestigieux, et par deux décorations en France. Professeur invitée dans plusieurs universités américaines, elle enseigne actuellement à l’Université de Dartmouth, USA.

Romancière et poétesse née au Liban, Vénus Khoury-Ghata est auteur d’une œuvre récompensée par plusieurs prix littéraires, dont le Grand Prix de la Poésie de l’Académie française et le Prix Goncourt de la poésie.

Né au Liban en 1949, Jabbour Douaihy est écrivain et professeur de littérature française à l’université libanaise de Tripoli, traducteur et critique au journal L’Orient littéraire. De 1995 à 1998, il participe aux côtés de Samir Kassir à l’aventure éditoriale de L’Orient-Express. Auteur de 7 romans dans lesquels il explore le Liban, son histoire et sa contemporanéité, il compte parmi les grands acteurs culturels du pays.

FONDATION BOGHOSSIAN – VILLA EMPAIN
Centre d’art et de dialogue entre les cultures d’Orient et d’Occident
Avenue Franklin Roosevelt 67
1050 Bruxelles

Prix
12€
7€ pour les membres du Cercle de la Villa
4€ pour les étudiants de moins de 26 ans

Informations et réservations
E. info@boghossianfoundation.be
T. +32 2 627 52 30