Transmission, sublimation et destruction du livre
20 mai 2014

A l’occasion de l’exposition Entre deux chaises, un livre présentée à la Villa Empain jusqu’au 7 septembre prochain et qui réunit une sélection d’œuvres de 200 artistes des quatre coins du monde, cette rencontre propose une triple réflexion narrative sur le livre.

A partir de récits thématiques, les trois invités de la Fondation Boghossian partageront leur rapport au livre, l’expérience de la présence du livre dans l’histoire, l’ordre social, la liberté de l’art et les disciplines du savoir.

« Que reste-t-il de ce beau poème que tu m’as lu derrière un meuble ?« , Alain Rivière et Jean-Yves Jouannais, 128 pages, Editions Yellow Now/Côté arts et Anima Ludens (wwww.animaludens.be)

Transmission, sublimation et destruction du livre : il s’agit d’aborder trois destins, trois états éminents et extrêmes dont le livre est l’agent magistral, l’enjeu esthétique ou la victime sacrificielle. C’est à travers ces aventures du livre que se révèlent sa puissance, sa plasticité et sa fragilité en tant que sujet et objet de civilisation.

Godefroid de Callataÿ présentera à travers le fascinant destin d’Ibn al-Nadîm, auteur érudit de Fihrist (Xe siècle, Bagdad), la folle entreprise de cataloguer tous les livres connus d’une époque lointaine, soulignera l’importance capitale des encyclopédies, anthologies et autres recueils dans la formation et la transmission des savoirs et de la poésie.

François de Coninck parlera du livre d’artiste, œuvre double par essence : œuvre de papier singulière, mais également œuvre plastique en soi. Articulant son propos autour de sa pratique d’éditeur, d’écrivain et de commissaire d’exposition, qu’il déploie sur un fil bien tendu entre la lettre et l’image, il interrogera la dimension politique de cette forme spécifique de transmission, de valorisation et de diffusion des œuvres d’art qu’est l’édition de livres, d’estampes et d’objets artistes.

Roger-Philippe Della Noce-Bertozzi interrogera les diverses modalités et quelques exemples extraordinaires de destruction du livre, de son ingestion en rêve par le Saint-Jean de l’Apocalypse aux destructions de bibliothèques dans l’histoire antique et contemporaine. De cette méditation sur le livre comme valeur absolue, de cette réflexion anthropologique sur la volonté de détruire un auteur ou une culture, voire, dans le cas des autodafés, d’anéantir une pensée, on découvrira aussi que certains auteurs parmi les plus grands ont brûlé ou fait brûlé leurs œuvres. De la destruction du livre comme annihilation et comme exaltation…

Informations/Réservations

FONDATION BOGHOSSIAN – VILLA EMPAIN
Centre d’art et de dialogue entre les cultures d’Orient et d’Occident
Avenue Franklin Roosevelt 67
1050 Bruxelles

Les réservations sont nécessaires et la confirmation des inscriptions se fait en fonction des places disponibles.

Réservation: info@boghossianfoundation.be
Site Web: www.fondationboghossian.com
Tél: +32 (0)2 627 52 30

Prix d’entrée : 5 € par personne
Accès gratuit pour les membres du Cercle des Amis de la Villa Empain

Lire plus

Les invités

Roger-Philippe Della Noce-Bertozzi se consacre depuis vingt ans aux relations entre l’Europe et les pays arabes, conseillant des gouvernements et des industries des pays du Golfe Arabo-Persique dans le cadre de négociations et de conférences internationales. Expert régulièrement consulté par les institutions européennes, il a représenté auprès des pays arabes du Golfe l’Association Parlementaire pour la Coopération Euro-Arabe. Il est membre du Conseil de l’Association des Chercheurs sur le Moyen-Orient (CCMO) et administrateur du think-tank MEDEA ( institut européen de recherche sur la coopération méditerranéenne et euro-arabe ). Parallèlement à cet engagement qui vise toujours le renforcement du dialogue entre les cultures, il réserve à la philosophie et à l’écriture, à la poésie et à des essais sur l’art une grande part de son temps. Cet otium studiosum est très tourné vers les formes que prennent les humanismes et l’idéal lettré dans différentes civilisations.

Godefroid de Callataÿ, professeur de langue arabe et d’islamologie à l’Université Catholique de Louvain (UCL), centre ses recherches sur l’histoire des sciences et de la philosophie en Islam et, plus spécifiquement, sur les questions de transmission du savoir entre l’antiquité gréco-romaine, le monde arabo-musulman et le Moyen-âge latin. Auteur de plusieurs ouvrages sur le corpus encyclopédique connu sous le nom d’Epîtres des Frères de la Pureté, il dirige actuellement un groupe de recherche sur l’encyclopédisme médiéval comparé, intitulé Speculum Arabicum, Objectifying the contribution of the Arab-Muslim world to the history of sciences and ideas : sources and resources of medieval encyclopedism (Université catholique de Louvain).

François de Coninck est né à Kinshasa, sur les bords du Congo. Il vit à Anvers, sur les bords de l’Escaut et travaille un peu partout, sur les bords du réel, au confluent du langage et de l’image.