Concert Lâmekân Ensemble « De Meragi à Kantemir ». La musique classique ottomane du XVe au XVIIe siècle.
3 novembre 2015 à 19 heures

La Fondation Boghossian est heureuse de vous convier à assister au concert de musique classique ottomane, organisé en collaboration avec Tristan Driessens et le Lâmekân Ensemble, à la Villa Empain.

Lâmekân Ensemble :

Rıdvan Aydınlı – chant, ney
Tristan Driessens – oud, direction
Ruben Tenenbaum – violon
Muhittin Kemal Temel – kanun
Simon Leleux – percussions
Robbe Kieckens – percussions

Fondé en 2011 par Tristan Driessens, Lâmekân Ensemble invite le mélomane turc et européen à (re)découvrir les richesses de la musique vocale et instrumentale de l’héritage ottoman. Le programme proposé donne la part belle au chant classique turc, grâce à un répertoire inédit du XVe au XVIIe siècle. Nous sommes à l’âge d’or de l’Empire ottoman, véritable carrefour culturel qui fit naître la musique savante turque comme un riche amalgame d’influences orientales et occidentales. Marquée par des compositeurs aussi divergents que Hafiz Post (1630-1694), Ali Ufki (1610-1675), Cantemir (1673-1723) et encore Şeştari Murad Aga (1610-1673), la musique de cette époque fut porteuse d’une forte résonnance persane tout en ouvrant des ponts vers la Renaissance européenne.

Deux figures de proue jouèrent un rôle prépondérant dans la musique ancienne de l’Empire ottoman : l’orientaliste polonais Bobowski (alias Ali Ufki) et le souverain moldave Dimitrie Cantemir, dont les manuscrits et les œuvres musicales ont fortement contribué à la richesse et la sauvegarde de la musique classique ottomane. Ecrivains et compositeurs, ils arrivèrent tous deux à la Cour ottomane en tant que prisonniers. A une quarantaine d’années d’intervalle ils entreprirent la transcription de la musique ottomane, jusque-là transmise uniquement par voie orale, et relevèrent chacun des centaines d’œuvres vocales et instrumentales.

Certaines œuvres de grande qualité attribuées à des compositeurs comme Abdülkadir Meragi (XIVe-XVe siècles) – considérés comme un père fondateur de la musique ottomane – nous sont parvenues à travers la transmission orale sans que l’on puisse être certain de leur authenticité. Peut-être s’agit-il simplement de faux composés ultérieurement pour nourrir le mythe des ancêtres. L’objectif du Lâmekân Ensemble étant surtout musical et non académique, nous avons choisi d’intégrer certaines de ces pièces.

En somme, les œuvres qui seront jouées ce soir nous sont parvenues d’une part oralement avec toutes les transformations que cela implique et d’autre part grâce à des manuscrits originaux qui permettent d’appréhender l’originalité des compositions de l’époque. Fidèle au déroulement du concert de Cour dicté par Kantemir, le programme est structuré en respectant un ordre précis de formes et genres vocaux et instrumentaux, entrecoupés d’improvisations vocales et instrumentales. Ce programme fera l’objet d’un nouvel album, qui sera enregistré prochainement à Istanbul et publié sous le label belge Cypres Records.

A propos du premier album Gülzar-ı Vefâ / Garden of Fidelity (M&MT Records, Istanbul, 2014), Doğan Hızlan, principale autorité de la critique d’art stambouliote, écrivit : On entend parfois, à la radio ou à la télévision, des programmes de musique turque. Sur la base de ces émissions, la plupart d’entre nous se font une idée de cette musique et l’oubli des interprétations originales et des 78 tours nous laisse indifférents. (…) Ecouter l’album Gülzar-ı Vefâ du Lâmekân Ensemble nous permettra à tous d’élargir notre horizon en matière de musique turque de qualité. (…) Ce disque est la preuve que l’on peut faire de beaux albums de musique turque avec une approche nouvelle sans pour autant faire de tort à l’interprétation classique et aux spécificités de cette musique. Que mélomanes et néophytes écoutent ce disque, c’est beau, c’est authentique, tout le monde appréciera. (Hürriyet, octobre 2014).

N’oubliez pas d’inscrire dès à présent cette date dans vos agendas !
– le 3 novembre 2015 à 19 heures, à la Villa Empain : Concert « De Meragi à Kantemir » La musique classique ottomane du XVe au XVIIe siècles.

Nous vous recommandons de réserver vos places dès à présent : info@boghossianfoundation.be

Un tarif réduit de 5 € (au lieu de 10 €) sera accordé aux membres du Cercle des Amis de la Villa Empain (paiement sur place).