Nara Noian
28 avril 2010

À l’occasion de la date de commémoration du génocide arménien, la Fondation Boghossian a invité Nara Noïan à présenter son troisième album « Kino » à la Villa Empain.

Cette artiste française d’origine arménienne mêle avec talent des traditions orientales et des compositions classiques en un exercice riche et pluriel. Son répertoire et sa voix magnifique s’accompagnent de plusieurs musiciens dont les instruments (violon, piano, contrebasse, guitare, harpe, oud, doudouk) dialoguent en une alchimie surprenante. L’écrivain belge Pierre Mertens a introduit le concert avec un discours intitulé « Du bon usage de la mémoire », consacré aux valeurs universelles de la mémoire, notamment en ce qui concerne tous les génocides modernes. Pierre Mertens jouit depuis longtemps d’une renommée internationale et figure parmi les auteurs et intellectuels belges les plus marquants de sa génération, grâce aux nombreux livres et articles qu’il a publié depuis les années 1970, et dont certains lui ont valu des prix littéraires prestigieux.