Il y a un an, les électeurs américains tournaient la page Trump et élisaient le candidat démocrate Joe Biden à la tête des Etats-Unis. Ce retour à la normale signifie-t-il la fin de la diplomatie du désengagement américain dans le monde alors que les Etats-Unis se retirent d’Afghanistan après 20 ans de guerre ? L’Amérique de Joe Biden est-elle de retour ? Mais son leader est-il un président fort ou faible ?

Alexandra de Hoop Scheffer, directrice générale en France du German Marshall Fund of the United States, nous éclaire sur la politique étrangère des Etats-Unis, avec Gaïdz Minassian, journaliste au Monde.

Alexandra de Hoop Scheffer est la directrice en France du Think Tank transatlantique German Marshall Fund of the United States (GMF) dont la mission principale est de renforcer le dialogue et la coopération entre les Etats-Unis et l’Europe sur un large éventail d’enjeux géopolitiques, stratégiques et économiques. Elle y dirige l’étude annuelle Transatlantic Trends. Spécialiste des Etats-Unis, des relations transatlantiques et des enjeux stratégiques, elle a occupé des postes de conseil auprès du Ministère des affaires étrangères français (2009-2011), du Ministère de la défense (2006-2009), de l’OTAN (2010-2013) et des Nations unies (2006), et son expertise est régulièrement sollicitée par les grandes entreprises pour anticiper les risques. Titulaire d’un doctorat en science politique de Sciences Po Paris et diplômée du département War Studies du Kings College London, elle est l’auteur de l’ouvrage Hamlet en Irak (éditions CNRS, 2007) et achève un second ouvrage sur l’évolution du leadership des Etats-Unis dans le monde et les implications pour l’Europe et la coopération internationale. Enseignante à Sciences Po Paris, Alexandra de Hoop Scheffer intervient souvent dans le débat public et apporte ses éclairages dans la presse française et internationale.

Gaïdz Minassian est journaliste au Monde et enseignant à Sciences Po Paris.