Les Midis de la Poésie investissent la Fondation Boghossian lors de deux soirées consacrées à la poésie du monde arabe. L’été se célèbre en musique aux abords de la piscine de la Villa Empain, avec l’artiste algérien Mohamed Lamouri, accompagné par le guitariste Mocke.

Mohamed Lamouri, alias le Chanteur de Paris, est un artiste connu pour ses performances depuis le début des années 2000 sur la ligne 2 du métro parisien. Il y chante des reprises adaptées en arabe ainsi que des morceaux de Cheb Hasni, le roi du raï sentimental. Son répertoire va de ses propres compositions aux confluents du raï, du reggae et de la pop occidentale, aux reprises de l’idole Cheb Hasni, de tubes américains ou français réinterprétés en arabe. Il est accompagné de Mocke, un des membres du groupe Mostla créé pour l’accompagner lors de ses représentations. 

Mocke est un guitariste incontournable de la scène française. Autrefois membre fondateur du groupe Holden, il compose et écrit aujourd’hui en solo ou au sein du duo Midget!, avec la musicienne Claire Vailler. Ses créations musicales sont élaborées autour de sa guitare, que ce soit dans le cadre d’expérimentations, de musique contemporaine ou d’improvisations, des albums solo ou des compositions pour France Inter ou des bandes originales de musiques de films.  Son dernier album Parle Grand Canard est sorti en 2020.

Le concert sera précédé d’une lecture musicale de poésie algérienne.