Soutenue par la Fondation Boghossian, l’exposition Chun Kwang Young: Times Reimagined présente l’oeuvre de l’artiste coréen au Palazzo Contarini Polignac pendant la 59e Biennale de Venise. L’exposition, dont le commissaire est Yongwoo Lee, comprend quarante reliefs, sculptures et installations en papier de mûrier de grandes tailles réalisés par Chun.

En dialogue avec les œuvres de Chun Kwang Young, l’architecte italien Stefano Boeri présente la Hanji House, une commande d’architecture imaginée spécifiquement pour le site de ce projet. Cette structure architecturale pliable est construite avec une membrane en bois et en textile placée au sol et peut être vue de loin, comme une lanterne. La conception de cet objet s’inspire de la pratique ludique et pourtant méditative du pliage du papier qui peut se décliner à l’infini.

Chun Kwang Young est un artiste qui travaille depuis 30 ans sur le thème de l’interconnexion entre les êtres vivants et les valeurs socio-écologiques de leurs relations. Le Hanji (papier de mûrier coréen), principal support de création de Chun, est un champion de la reproduction et de la circulation écologique, qui traverse le temps et redéfinit la notion de cycle de vie grâce à sa durabilité millénaire.

Stefano Boeri est architecte, urbaniste, professeur au Politecnico Milano et président de la Fondazione La Triennale di Milano. Le travail du studio Stefano Boeri Architetti va de la production de visions urbaines et d’architecture à la conception d’intérieurs et de produits, avec une attention constante aux implications géopolitiques et environnementales des phénomènes urbains.

Le commissaire de l’exposition Youngwoo Lee est historien de l’art et a conçu de nombreuses expositions dont Dansaekhwa (Palazzo Contarini Polignac, Venice), Nam June Paik Retrospective (National Museum of Modern and Contemporary Art, Seoul), Film and Video since 1980s (Shanghai Himalayas Museum), The Flower of May (Gwangju Museum of Art), entre autres.

 

 

Chun Kwang Young est un artiste qui travaille depuis 30 ans sur le thème de l’interconnexion entre les êtres vivants et les valeurs socio-écologiques de leurs relations. Le Hanji (papier de mûrier coréen), principal support de création de Chun, est un champion de la reproduction et de la circulation écologique, qui traverse le temps et redéfinit la notion de cycle de vie grâce à sa durabilité millénaire.

Stefano Boeri est architecte, urbaniste, professeur au Politecnico Milano et président de la Fondazione La Triennale di Milano. Le travail du studio Stefano Boeri Architetti va de la production de visions urbaines et d’architecture à la conception d’intérieurs et de produits, avec une attention constante aux implications géopolitiques et environnementales des phénomènes urbains.

Le commissaire de l’exposition Youngwoo Lee est historien de l’art et a conçu de nombreuses expositions dont Dansaekhwa (Palazzo Contarini Polignac, Venice), Nam June Paik Retrospective (National Museum of Modern and Contemporary Art, Seoul), Film and Video since 1980s (Shanghai Himalayas Museum), The Flower of May (Gwangju Museum of Art), entre autres.

 

 

Cacher Afficher toutes les images