Habitats abandonnés de Beyrouth
Du 14 novembre 2019 au 5 janvier 2020

Depuis 150 ans, Beyrouth connaît une succession de croissances débridées, de guerres, de crises économiques et sociales et de flux migratoires. C’est dans cet environnement qui, sans cesse, se peuple, se détruit, se reconstruit, se désagrège et se recompose que Gregory Buchakjian a entamé, de 2009 à 2016, une thèse de doctorat doublée d’une démarche artistique autour d’édifices délaissés promis à des démolitions inéluctables.

La recherche inclut la tentative utopique de faire l’inventaire : près de 750 immeubles, hôtels et maisons disséminés dans la ville ont été répertoriés. En parallèle, l’auteur a effectué une documentation photographique, récolté des témoignages et, avec Valérie Cachard, recueilli des décombres plusieurs centaines de documents officiels, photographies, cartes postales, cartes de vœux, lettres et autres effets personnels, dévoilant les vies des anciens habitants.

Le parcours alterne, d’une part, le caractère documentaire avec un aperçu de l’évolution des formes architecturales et une investigation autour d’un lieu spécifique et, d’autre part, une démarche performative à travers des tableaux dans lesquels Gregory Buchakjian fait habiter les espaces par des personnes et une vidéo où Buchakjian et Cachard donnent vie aux archives recueillies dans les lieux décrépis.

Une œuvre de Fouad Elkoury est également présente dans l’exposition qui est accompagnée par la parution en édition limitée d’un texte d’Oliver Rohe.

Historien de l’art et artiste transdisciplinaire, Gregory Buchakjian vit et travaille à Beyrouth, où il est né en 1971. L’instabilité politique et la ruine figurent parmi les problématiques abordées par sa thèse de doctorat à l’Université Paris IV Sorbonne. Ses recherches et son travail gravitent autour des problématiques de la ville et de l’histoire, à Beyrouth, au Liban et dans le monde arabe. La relation entre image et récit est omniprésente dans ses ouvrages. Il est directeur de l’École des Arts Visuels à l’Académie Libanaise des Beaux-Arts (Alba).

Informations pratiques

FONDATION BOGHOSSIAN – VILLA EMPAIN
Centre d’art et de dialogue entre les cultures d’Orient et d’Occident
Avenue Franklin Roosevelt 67
1050 Bruxelles

Ouvert du mardi au dimanche
De 11 à 18 heures

Accès gratuit avec le museumPassmusées
Achetez votre Pass ici

E. info@boghossianfoundation.be
T. +32 2 627 52 30