La Fondation Boghossian est exceptionnellement fermée le samedi 18 septembre 2021

Lieu culturel incontournable de la vie artistique bruxelloise, la Villa Empain est également un remarquable témoin de l’architecture Art déco, construit au début des années 1930 par l’architecte Michel Polak, sur commande du Baron Louis Empain.

Tour à tour maison privée, musée, ambassade d’URSS, siège de la chaine de télévision luxembourgeoise RTL, la villa vit au rythme de l’histoire bruxelloise. Partiellement détruite et vandalisée, elle est laissée à l’abandon dans un état déplorable au début des années 80. La Fondation Boghossian décide de l’acquérir en 2006 et d’en entamer la restauration qui durera quatre ans. Projet à la fois complexe et délicat, la minutie de la restauration, menée dans le respect de l’histoire du bâtiment est récompensée par l’Union Européenne avec le prix Europa Nostra.

En 2010, elle ouvre ses portes au public comme Centre d’art et de dialogue entre les cultures d’Orient et d’Occident.

Quelques repères historiques

1929

Le Baron Louis Empain, alors âgé de 21 ans, achète un terrain à bâtir le 24 décembre 1929, situé le long de l’avenue des Nations à Bruxelles, dans le but d’y installer sa résidence privée. Cette avenue sera rebaptisée par la suite avenue Franklin Roosevelt.

1931

Louis Empain confie la conception et la construction de sa villa à l’architecte suisse Michel Polak.

1937

Louis Empain fait don de sa propriété à l’Etat belge le 22 septembre 1937 dans le but d’y installer un musée des arts décoratifs contemporains.

1937-1943

L’Ecole de La Cambre dirige le Musée des Arts décoratifs contemporains dans la villa et y organise plusieurs expositions.

1940-1945

La villa est utilisée par l’Institut cartographique militaire et est ensuite réquisitionnée en 1943 par l’armée allemande d’occupation.

1947-1963

A l’initiative de l’Etat belge, l’Ambassade d’URSS occupe la villa. Dès 1947, Louis Empain remet sa donation en question, considérant que l’Etat belge a ignoré les conditions dont elle était assortie. Camille Huysmans, Ministre de l’Instruction publique, contribuera à l’annulation de cette donation.

1963

Louis Empain récupère sa villa.

1965-1973

A l’initiative de Louis Empain, la villa devient un centre culturel où sont organisées des expositions et manifestations artistiques.

1973

Louis Empain vend sa villa à la société Tobesco (Belgo International Estate).

1981-1993

La chaîne RTL (Radio et Télévision Luxembourgeoises) loue la villa et y installe son siège belge.

2001

La villa est inscrite comme monument sur la liste de sauvegarde du patrimoine bruxellois.

2002-2005

La Villa est partiellement détruite et subit de nombreux actes de vandalisme.

2006

La villa est acquise par Albert et Jean Boghossian dans le but d’y installer le siège de leur fondation familiale.

2007

En mars, classement de la villa par la Région de Bruxelles-Capitale.

2008-2010

Le 24 janvier 2008, demande d’un permis d’urbanisme pour la restauration de la villa par la Fondation Boghossian. Ce permis est délivré le 21 novembre 2008. Le bureau d’architecture bruxellois MA2, dirigé par Francis Metzger, est chargé de la restauration de la villa. Les travaux se terminent en avril 2010. Entreprises générales : Association momentanée Valens – Jacques Delens et Dimension 7.

2010

Le 21 avril, ouverture officielle du Centre d’art et de dialogue entre l’Orient et l’Occident – Villa Empain, à l’initiative de la Fondation Boghossian, qui est accessible au public dès le lendemain.

2011

Le 10 juin, la restauration de la Villa Empain est récompensée par le Prix du Patrimoine culturel de l’Union européenne – Europa Nostra, prix décerné par Androulla Vassiliou, Commissaire européenne en charge de l’Education, la Culture, la Jeunesse et le Multilinguisme, ainsi que par Placido Domingo, Président de Europa Nostra.