Le Prix de la Fondation en 2015

Constituée en 1992, la Fondation Boghossian s’est engagée à soutenir de nombreux projets pédagogiques, urbanistiques, artistiques et culturels dans différents pays. En Belgique, la Fondation Boghossian a acquis la célèbre Villa Empain en 2006, joyau de l’architecture Art déco bruxelloise, dans le but d’y installer son siège et un Centre d’art et de dialogue entre les cultures d’Orient et d’Occident. Après la complète restauration de cet édifice classé au patrimoine des monuments et sites belges, la Villa Empain a ouvert les portes au public depuis le mois d’avril 2010.

De nombreuses activités culturelles et artistiques y sont proposées : expositions, concerts, conférences, rencontres internationales, …

La Fondation Boghossian peut également y accueillir des étudiants, artistes et chercheurs en résidence.

Le Prix de la Fondation Boghossian au Liban s’inscrit depuis 2012 dans cette volonté de promouvoir et de renforcer les liens entre l’Occident et l’Orient à travers l’art.

Le Prix de la Fondation Boghossian au Liban

La Fondation Boghossian décerne cette année trois prix destinés à des jeunes créateurs âgés de 23 à 40 ans. Ce Prix concerne les domaines de la peinture, de la photographie et du design. Les domaines de création pour les années suivantes seront choisis et communiqués en concertation avec les membres du jury de la Fondation Boghossian.

Les lauréats du Prix de la Fondation Boghossian recevront chacun 10 000 dollars et la possibilité de séjourner à la Villa Empain, à Bruxelles.

Le Jury

Le Prix de la Fondation Boghossian est décerné sur base des décisions d’un jury composé de personnalités du monde artistique et est présidé par Albert Boghossian, dont la voix est prépondérante. Le jury se réserve le droit de réduire ou d’augmenter le nombre des prix décernés en fonction de la qualité des candidatures reçues.

Les prix décernés

– Le prix de la Fondation Boghossian pour le domaine de la Peinture en 2015 est attribué à Hala Azzeddine. Hala Azzeddine a 26 ans, elle est diplômée en arts plastiques de l’Université Libanaise et a notamment participé à plusieurs expositions collectives au Liban.

Hala Azzeddine a surpris le jury avec sa série de portraits sombres et saisissants d’hommes, de femmes et d’enfants. Hala Azzeddine a manifestement un regard sur le monde et elle cree a partir de celui-ci un univers pictural coherent et impressionnant. La prouesse de l’artiste se manifeste dans la façon unique par laquelle elle manie le matériau technique qu’est la peinture, en jouant sur le geste, la texture, l’épaisseur, le coloris et les détails. C’est cette peinture remarquée – et absolument remarquable – que le jury a souhaité féliciter.

– Pour le champ du design, le jury a décerné son prix cette année à Rami Dallé. Rami Dallé aime, comme il le dit si bien, « ressusciter un monde de souvenirs, de curiosités et de sensations. » Diplômé en 2010 avec les félicitations de la Lebanese American University de Beirut, il travaille depuis avec de nombreuses enseignes au Liban.

Rami Dallé dit vouloir raconter des histoires qui ont attrait « au sens, à la lumière, à l’émotion. » A 26 ans seulement, Rami a un talent précoce et indéniable pour la création d’univers extrêmement complexes et intelligemment pensés. Le jury a découvert le gout particulier du jeune homme pour l’objet, sous toutes ses formes hétéroclites, objets du quotidien, coquillages, jouets, textiles, laine… Ces materiaux, chaque fois différents, sont autant de supports pour la création de scénographies fantaisistes et prodigieuses. C’est a la fois l’extraordinaire variété de l’œuvre de Rami Dalle et son caractere epoustouflant et audacieux que le jury a souhaite saluer.

– Enfin, le lauréat du prix de la Fondation Boghossian dans le domaine de la photographie est Elsy Haddad. Elsy Haddad, 33 ans, est diplômée en photographie de la Holy Spirit University of Kaslik. Elle a participé à de nombreux séminaires, workshops et expositions collectives au Liban, en Allemagne et en Jordanie.

Les membres du jury on été extrêmement troublés et séduits par les series photographiques réalisés par l’artiste. C’est un travail très épuré, avec des compositions infiniment construites, narratives, personnelles. Dans l’œuvre d’Elsy Haddad, on voit des choses très différentes, des paysages, des interieurs, des personnes, mais a chaque fois la poésie et le rêve sont au rendez-vous. Et c’est cette rigueur alliée a la fantaisie de l’artiste que le jury a choisi de féliciter.

Renseignements

Candidatures à envoyer par CD en double exemplaires et par recommandé avant le 15 octobre 2015 à la Fondation Boghossian, accompagnées de :
– Une photocopie de la carte d’identité
– Un Curriculum Vitae
– Une reproduction en haute définition du travail de l’artiste

Fondation Boghossian
Boîte Postale 16/6421
Achrafieh
Beyrouth
Liban

Mary Boghossian-Salamé
boghossians1@gmail.com
Tel : 03-977713 / 01-324593

Hala Azzeddine, peinture
Hala Azzeddine, peinture
Rami Dallé, design
Rami Dallé, design
Elsy Haddad, Bogota, Photographie
Elsy Haddad, Bogota, Photographie