Un musée de la photographie à la Bibliothèque Orientale de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth
Année : 2016

Depuis juin 2016, la prestigieuse Bibliothèque Orientale de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth accueille dans ses murs un musée dédié à la photographie.

Riche d’un fonds de plus de 70.000 photos, la Bibliothèque Orientale de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, dispose d’une source de documentation inestimable pour l’histoire des pays du Proche-Orient. Grâce au partenariat signé le 24 juillet 2014 avec la Fondation Boghossian, la Bibliothèque Orientale est désormais en mesure de protéger ce patrimoine unique dans son genre et de le rendre accessible au public.

Depuis juin 2016, la prestigieuse Bibliothèque Orientale dispose en effet d’un musée consacré aux photographies produites par des générations de pères jésuites. Dès la seconde moitié du XIXe siècle, avec Jérusalem et Constantinople, Beyrouth est un des centres photographiques majeurs de la région. Parmi les orientalistes qui affluent en Orient, des photographes renommés comme Tancrède Dumas ou Félix Bonfils prennent leurs quartiers à Beyrouth ; bientôt suivis par des photographes autochtones, tels Georges Sabounji ou les frères Sarrafian. Les missionnaires jésuites qui ne sont pas en reste donnent également une forte impulsion à cette discipline. Dès 1865, les pères A. Bourquenoud et A. Dutau, suivis par bien d’autres, au gré de leurs pérégrinations à travers les villages de la montagne libanaise et de la Békaa, mais aussi en Syrie, en Arménie et en Égypte, n’oublient jamais d’emporter avec eux un appareil photographique qu’ils utilisent abondamment.

Si les religieux de l’ordre de la Compagnie de Jésus sont si férus de photo, c’est surtout parce qu’ils considèrent celle-ci comme un excellent outil pédagogique et documentaire. En tant que missionnaires, la photo leur sert en effet à diffuser leur œuvre apostolique. Les jésuites sont également connus pour s’intéresser aux sciences ; c’est pourquoi leurs photos couvrent des disciplines aussi variées que la géologie, l’épigraphie, l’archéologie ou l’ethnographie, comme l’illustrent les innombrables scènes de vie rurale et les émouvants portraits des membres de certaines tribus ou communautés. En exposant les photographies prises par les jésuites, le musée retrace plusieurs décennies d’histoire de la photographie, de découvertes archéologiques, d’études ethnographiques et d’ingéniosité au service de la science.

Renseignements

Fondation Boghossian – Villa Empain
Avenue Franklin Roosevelt 67
1050 Bruxelles
info@boghossianfoundation.be

Ce projet a été réalisé en plusieurs étapes :

L’aménagement d’une chambre avec contrôle de la température et de l’humidité, dotée d’équipements appropriés. A cet effet, l’Université Saint-Joseph a mis à disposition un local d’environ 100 m2 situé au rez-de-chaussée de la Bibliothèque Orientale
La conservation des documents dans des armoires, boîtes et enveloppes conditionnées sans acide
L’inventaire et la numérisation du fonds en vue de sa gestion, de son exploitation et de sa diffusion, en ce compris le matériel nécessaire à sa réalisation (ordinateurs, scanners appropriés, base de données, …)
La formation de personnel qualifié pour la numérisation et la conservation du fonds

La Photothèque ne se limite pas uniquement à la gestion et l’exploitation du fonds, elle a également l’ambition de l’enrichir par l’acquisition d’autres fonds privés, scientifiques et artistiques. Un appel aux détenteurs de collections est lancé dès à présent !

Une partie du fonds a été mise en valeur par des expositions et la publication de livres-catalogues :

• Aux Origines de l’Archéologie Aérienne, (avec exposition-USJ, Beyrouth), 2000
• Les « Petites Écoles » du Mont-Liban » du Père Joseph Delore (avec exposition- USJ, Beyrouth), 2003
• Une Aventure Archéologique, (avec exposition, Musée Archéologique, Arles), 2004
• Le voyage archéologique en Syrie et au Liban de Michel Jullien et Paul Soulerin en 1888, 2004
• Les Arméniens, la quête d’un refuge, 1917-1939, (avec 2 expositions : USJ, Beyrouth, Cité de l’Emigration, Paris), 2006
• Portraits photographiques d’Orient, 2010
• Les Arméniens de Cilicie, 2012

Dans le cadre de ce partenariat, la Fondation Boghossian et la Bibliothèque orientale de Beyrouth se sont associés au Musée de la Photographie de Charleroi pour y présenter, fin 2014, une exposition comprenant une sélection des archives photographiques de la Photothèque de Beyrouth sur le thème des déplacements de population au tournant du XXe siècle en Orient.