screensaver
Dimanche 29 janvier 2017, de 13 à 18 heures

screensaver (la version galerie) est une danse sculpturale dont l’agencement se transforme au fil du temps, rappelant ainsi des formes et motifs organiques.

L’état temporairement vide d’un des premiers écrans d’ordinateur en mode économiseur d’écran est ici imaginé comme un moratoire sur le sens de la création, une pause au sein de ce processus et un espace dans lequel quelque chose d’autre peut se déployer. Le projet screensaver dans son ensemble s’intéresse à l’expérience cognitive non-neurotypique, plus spécialement d’un état intérieur dans lequel le mouvement des couleurs et des motifs sont mis en avant entre d’autres types de sollicitations et activités. Dans le contexte théâtral, l’œuvre amène une position de dialogue avec ce qui est temporellement continu et ce qui suit dans un programme artistique. Dans la version galerie screensaver fait ressortir la dynamique intentionnelle proposée par le contexte et par les visiteurs.

 

Janine Harrington est chorégraphe, artiste et écrivaine née à Canterbury, en Grande-Bretagne. Elle a obtenu un MFA (en Arts du Livre) de la University of the Arts de Londres (2011) ainsi qu’un bachelier (Hons) en Théâtre et Danse de Laban (2006). Elle exploite les espaces non-théâtraux pour y chorégraphier des ensembles de paramètres entre public et danseurs, mettant en avant les rapports et l’agentivité entre eux. Il lui a été commandé des œuvres par la Louisa Guinness Galerie, pour le Dance Live Festival d’Aberdeen, le Brighton Festival, South East Dance, Islington Borough Council/ Central St. Martins, Siobhan Davies Dance, The Hepworth ainsi que le Gi20. Elle collabore avec Tino Seghal depuis 2012 et a interprété ses œuvres au Palais de Tokyo, au Leopold Museum de Vienne, à la Tate Modern de Londres, à la Biennale de Venise, au KIASMA d’Helsinki, ainsi qu’au Stedelijk Museum d’Amsterdam. Entre février et mars 2016 elle a été artiste en résidence à la Fondation Boghossian, à Bruxelles. En juin elle y a présenté Satelliser: a dance for the gallery. Elle a terminé sa residence a Brandwatch and South East Dance pour le Brighton Digital Festival.

FONDATION BOGHOSSIAN – VILLA EMPAIN
Centre d’art et de dialogue entre les cultures d’Orient et d’Occident
avenue Franklin Roosevelt 67
1050 Bruxelles

 

Prix : 10€
Gratuit pour les membres du Cercle de la Villa
4€ pour les étudiants de moins de 26 ans

E. info@boghossianfoundation.be
T. +32 2 627 52 30