Movies om my own
Projection en présence de l’artiste le samedi 17 décembre de 11 à 18 heures.
Tournage public du 5 au 16 décembre.

Le travail vidéo qu’a entrepris Ariane Loze depuis 2008 se situe dans le cadre d’une réflexion sur les conventions du langage cinématographique. Il interroge les limites d’un mode d’expression en jouant avec des moyens minimums. Étant actrice de tous les rôles des personnages, le metteur en scène des situations et dialogues imaginés et tenant également caméra, elle rassemble les composantes principales qui rendent un tournage possible. Ses films font ressortir les processus de cadrage et de mise en scènes nécessaires et suffisants, ainsi que les accessoires indispensables pour que les personnages se différencient et expriment clairement leurs particularités et même leurs oppositions. Les différents films qu’elle a réalisés depuis plusieurs années lui ont aussi fait découvrir les potentialités d’interprétation qui naissent du fait de l’ambiguïté créée par des personnages joués par une même personne. Dans certains cas survient une sorte de décalage de la réalité, ses films suscitant chez le spectateur une distanciation à l’égard des systèmes de signes et des clichés que nous utilisons dans notre communication quotidienne. Une dimension de dialogue interpersonnel peut aussi apparaître, comme si c’était des personnes parlant avec une autre facette d’elles-mêmes, montrant les potentialités diverses qu’elles recèlent ou mettant en évidence les conflits intérieurs qu’elles vivent.

Les lieux où elle tourne jouent aussi un rôle important dans l’interprétation des situations filmées et la Villa Empain offre des espaces très intéressants. Sa configuration spatiale permettra à l’artiste de l’utiliser comme un élément significatif dans les scénarios qu’elle imaginera au cours de cette résidence. Généralement, elle est présente dans lieux par ses films qui y sont montrés, mais aussi en réalisant des performances où le public la voit en train de jouer, en train de tourner un film. Le spectacle de ce processus de création en cours participe à la compréhension du sens et des objectifs de sa démarche: susciter un regard sur nos modes d’expression quotidiens, sur les codes verbaux comportementaux ou vestimentaires que nous utilisons, et qui définissent nos identités, introduire une compréhension de ces systèmes de signes, et peut-être susciter une tolérance plus grande vis-à-vis de leurs variétés.

A propos d’Ariane Loze

Ariane Loze est une performeuse et vidéaste belge. Elle a étudié la mise en scène au RITCS à Bruxelles, a participé au post-graduat A.PASS (Advanced performance and scenography training). Pendant cette année de recherche, elle a concentré son travail autour du processus de démantèlement du montage cinématographique et de des principes de narration. Elle a créé la série de vidéo “MÔWN (Movies on my own) ». Le tournage de ces vidéos a été rendu publique, devenant donc une performance live à Bozar Bruxelles, à la Tanzhaus Düsseldorf, au Vooruit Gand, pendant le festival Dansand! 2010 Oostende et au Brut Vienne pour le festival ImageTanz 2011, à la Nuit Blanche Bruxelles 2014, à Vidéoformes 2015 Clermont-Ferrand, à Traverse Vidéo 2015 Toulouse, pendant la Berliner Liste Art Fair Berlin, au Crisis Festival Paris et au festival Hors Piste Bruxelles et au Antwerp Art Weekend Gallery Sofie Van de Velde. En 2016-17 Ariane Loze est résidente au HISK Higher Institute for Fine Arts, à Gand. Le travail vidéo d’Ariane Loze a reçu le prix Art Contest et a reçu le Prix Médiatine en 2015. En 2016 le prix de Art For All Society à Macau en 2016 a été décerné à la vidéo « Les Colombes ».

FONDATION BOGHOSSIAN – VILLA EMPAIN
Centre d’art et de dialogue entre les cultures d’Orient et d’Occident
Avenue Franklin Roosevelt 67
1050 Bruxelles

Informations 

E. info@boghossianfoundation.be
T. +32 2 627 52 30

Regardez le teaser ici