La Fondation Boghossian favorise et stimule le dialogue interculturel à travers plusieurs cycles de conférences.

Ainsi, au fil des rencontres internationales, journées d’études, soirées littéraires, débats autour des questions géopolitiques et discussions d’artistes, nos invités proposent des pistes de réflexion. Artistes et commissaires d’expositions, poètes, philosophes et écrivains, experts, ils explorent les liens entre l’Orient et l’Occident ou nous livrent les clés de lecture de leur œuvre.

Où va le Liban ?

Une Conférence en ligne avec Myriam Benraad en conversation avec Gaïdz Minassian

4 mars 2021

Le pays du Cèdre accumule les crises depuis près de 50 ans. Après quinze ans de guerre civile, les Libanais alternent entre espoir et chaos, renaissance et effondrement. Crise politique, crise économique, crise sociale, comment les Libanais traversent les épreuves dans les domaines de la politique intérieure (système essoufflé, corruption des élites) et de la politique étrangère (guerres voisines, terrorisme djihadiste, déstabilisation)?
La politiste Myriam Benraad, spécialiste du monde arabe contemporain évoquait le sujet lors d’une conversation avec Gaïdz Minassian.

Les Arméniens, un peuple abandonné ?

Une Conférence en ligne avec Antoine Agoudjian en conversation avec Paul Germain

24 février 2021

La guerre dans le Haut-Karabakh se terminait le 9 novembre 2021 par un cessez-le-feu dont l’Azerbaïdjan soutenu par la Turquie sortait vainqueur. Les Arméniens, eux, étaient les grands perdants. Comme toujours ?
Revenant d’un séjour de trois mois dans le Haut-Karabakh, le photographe Antoine Agoudjian commentait les clichés saisissants qu’il y avait pris lors d’une conversation avec le journaliste Paul Germain.

Quelle sera l’Amérique de Biden?

Une Conférence en ligne avec AnNick Cizel animée par Gaïdz Minassian

20 janvier 2021

Joe Biden était investi président des Etats-Unis le 20 janvier 2021. Elu à la tête de la première puissance mondiale, le 46e président des Etats-Unis annonçait-t-il un retour à la normale après quatre ans de détricotage du système international de la part de Donald Trump ? Chine, Iran, OTAN, Proche-Orient, lien avec l’Europe… l’historienne Annick Cizel, spécialiste en politique étrangère américaine, commentait cet agenda chargé avec Gaïdz Minassian.

Alep, conservation et nouvelles technologies

Une Conférence en ligne avec Yves Ubelmann, animée par Soraya Amrani

14 janvier 2021

Dans le cadre de l’exposition Alep, un voyage au cœur de 5.000 ans d’histoire, Yves Ubelmann dévoilait les coulisses de ce projet inédit lors d’un entretien mené par la journaliste Soraya Amrani. Conçue par les équipes d’Iconem, cette exposition immersive et exclusivement numérique consacrée à Alep révèle plusieurs monuments majeurs de la ville. Yves Ubelmann revenait sur l’histoire de la cité millénaire et l’état de la ville aujourd’hui, avec les vestiges martyrs de l’architecture syrienne.

Voir la conférence

Haut-Karabakh : les leçons d’une guerre globale

Une Conférence en ligne avec Gaïdz Minassian, animée par Cécile Martel

15 décembre 2020

Après 44 jours de guerre dans le Karabakh, l’Azerbaïdjan, l’Arménie et la Russie signaient un cessez-le-feu le 9 novembre 2020. A l’issue de ces semaines de combats féroces, Bakou remportait une victoire militaire, Moscou imposait son leadership dans la région, Ankara faisait son apparition dans cette zone conflictuelle alors qu’Erevan signait une défaite militaire. Gaïdz Minassian évoquait cette actualité brûlante lors d’une conférence diffusée en direct depuis la Villa Empain, avec Céline Martel, journaliste pour la chaîne d’actualités LN24.

Voir la conférence

Alep, conservation et nouvelles technologies

Une Conférence avec Yves Ubelmann

17 septembre 2020

Dans le cadre de l’exposition Alep, un voyage au cœur de 5.000 ans d’histoire, Yves Ubelmann dévoilait les coulisses de ce projet inédit. Conçue par les équipes d’Iconem, cette exposition immersive et exclusivement numérique consacrée à Alep révèle plusieurs monuments majeurs de la ville. Yves Ubelmann revenait sur l’histoire de la cité millénaire et l’état de la ville aujourd’hui, avec les vestiges martyrs de l’architecture syrienne.

Où va la Turquie d’Erdogan ?

Une Conférence avec Ahmet Insel, animée par Gaïdz Minassian

12 mars 2020

L’économiste, politiste, éditeur et journaliste turc Ahmet Insel, attaché aux libertés en Turquie comme dans le monde, a livré une analyse de la politique du président Erdogan. Ce dernier impose son autoritarisme sur l’ensemble des institutions du pays et de la société turque. Répression à l’intérieur, interventions à l’extérieur (Irak, Syrie, Libye), la politique du national-islamiste Erdogan s’inscrit dans le retour du statut de puissance de l’ancien Empire ottoman avec en ligne d’horizon l’année 2023, date de naissance de la République de Turquie.

La lutte contre la corruption et l’état de la justice au Liban

Une Conférence avec Mayssam Noueiri, animée par Maroun Labaki

24 janvier 2020

A l’occasion de sa conférence au Parlement européen, Mayssam Noueiri, ex-Magistrate et Directrice générale du Ministère de la Justice du Liban, abordait la thématique de la lutte contre la corruption et analysait l’état de la justice au Liban, à l’heure où le pays connaît des contestations sociales et politiques majeures. Avec Maroun Labaki, journaliste au Soir.

Comprendre la diplomatie de Trump

Une Conférence avec Robert Malley, animée par Gaïdz Minassian

13 janvier 2020

Alors que les États-Unis entrent dans une année électorale majeure, le président sortant Donald Trump a passé quatre ans à transformer la politique étrangère américaine, sans tenir compte des engagements multilatéraux de son pays et sans favoriser les alliances traditionnelles. Quelles sont les références du président américain en route pour un second mandat ? Comment comprendre sa diplomatie ? Robert Malley, directeur de l’International Crisis Group (ICG) et ancien conseiller des présidents Clinton et Obama, livrait son analyse lors d’une conférence animée par Gaïdz Minassian, journaliste au Monde.

Edward Said, le roman de sa pensée

Une Soirée littéraire avec Dominique Eddé, animée par Soraya Amrani

21 novembre 2019

La romancière et essayiste Dominique Eddé était invitée par la Fondation Boghossian dans le cadre d’une soirée consacrée à Edward Said, l’immense auteur, universitaire, théoricien littéraire et critique palestino-américain. A travers son imaginaire et sa vie, elle a évoqué la pensée de Said, ses choix intellectuels, leur ambivalence et leur mixité, la manière dont il a inventé un style où se rencontrent l’oral et l’écrit, le classicisme et l’excentricité, l’histoire, la musique et l’actualité.

Déplacements forcés

Une Lecture avec Oliver Rohe

14 novembre 2019

A l’occasion de l’ouverture de l’exposition Habitats abandonnés de Beyrouth, la Fondation Boghossian accueillait Oliver Rohe pour une lecture de son texte Déplacements forcés.

Né d’un père allemand et d’une mère libanaise, l’écrivain a grandi à Beyrouth avant de s’installer en France en 1990. Ce nouveau récit contant la fuite de plusieurs civils au cours de l’invasion israélienne du Liban à l’été 1982 était pour lui l’occasion d’aborder en filigrane la question de la vérité dans la représentation de la guerre.

Les guerres humanitaires sont-elles justifiées ?

Une Conférence avec Rony Brauman, animée par Gaïdz Minassian

24 octobre 2019

Ancien président de Médecins sans frontières (MSF) France, Rony Brauman interrogeait les forces interventionnistes qui, sous forme de médiation émanant d’une puissance ou d’une coalition multilatérale, justifient leurs opérations au nom de la morale et de l’urgence humanitaire. Depuis la fin de la guerre froide, les interventions onusiennes ou humanitaires se sont multipliées sur les cinq continents. Le retour de la  guerre juste dans le débat stratégique a-t-il permis d’évoluer dans un monde plus stable et davantage en paix ou se traduit-il par des opérations parfois illégales mais pas illégitimes, parfois précipitées et souvent sans fin ? Revenant sur la légitimité de ces opérations, Brauman livrait au cours de cette soirée quelques clés de compréhension.

Le Roman d’Héliopolis

Une Conférence d’Amélie d’Arschot

5 juin 2019

Descendante de Boghos Nubar Pacha, Amélie d’Arschot, historienne et conférencière faisait revivre la fabuleuse aventure de la construction à partir de 1905 d’une nouvelle ville en plein désert : Héliopolis.

Au fil de son récit, elle invitait le public à revenir sur les traces du capitaine d’industrie Edouard Empain et son associé, Boghos Nubar, le fils du grand ministre égyptien.

Prendre refuge

Une Soirée littéraire avec Zeina Abirached, animée par David Courrier

15 mai 2019

La Fondation Boghossian organise, en coproduction avec Les midis de la Poésie et La Charge du Rhinocéros, des soirées consacrées aux littératures du monde arabe, entre Maghreb et Machrek. Le second volet de ce Salon littéraire était consacré à Zeina Abirached, illustratrice et auteure de romans graphiques, dont Prendre refuge qu’elle présentait au public lors de cette soirée.

L’histoire culturelle de l’immigration arabe en Europe, XXe-XXIe siècles

Une Conférence de Coline Houssais

8 mai 2019

Le monde arabe continue de faire l’objet de fantasmes en Europe comme un  autre à la fois homogène et mystérieux. Pourtant, ces deux régions se sont mutuellement influencées au fil des siècles, au point où elles apparaissent comme constitutives de leurs identités respectives.

Après avoir évoqué lors d’une première conférence la complexité des échanges de la Renaissance au XIXe siècle, Coline Houssais revenait à la Fondation Boghossian pour aborder le second volet de L’histoire culturelle de l’immigration arabe en Europe et éclairer les XXe et XXIe siècles.

Héliopolis

Une Journée d’étude avec Luc Gabolde, Christian Cannuyer et Robert Solé

29 avril 2019

Dans le cadre de Heliopolis, Ville du Soleil, les commissaires de l’exposition Marie-Cécile Bruwier et Florence Doyen concevaient une journée d’étude qui mêle architecture, histoire et urbanisme à la Fondation Boghossian.

Le temps d’une journée, Luc Gabolde, Christian Cannuyer et Robert Solé, trois spécialistes de l’Égypte, nous éclairaient sur l’histoire de cette cité antique, berceau de la ville nouvelle créée par l’industriel Édouard Empain.

Les Empires sont-ils de retour ?

Une Conférence avec Gabriel Martinez-Gros, animée par Gaïdz Minassian

11 avril 2019

La Fondation Boghossian recevait l’historien Gabriel Martinez-Gros qui, en conversation avec le journaliste Gaïdz Minassian, abordait le risque d’un retour du modèle impérial.

Dans ce monde post-guerre froide, la logique d’États-nations est de plus en plus remise en question par un ensemble de facteurs locaux ou globaux. Les Nations parviendront-elles à surmonter ces défis tout en conservant la grille des États ou faudra-t-il envisager d’autres formes d’intégrations politiques comme la domination impériale qui resurgit ici ou là à travers des régimes autoritaires au passé d’Empire ?

La Villa Empain, chef d’œuvre du Bruxelles Art déco

Une Conférence de Cécile Dubois

4 avril 2019

Dans le cadre de l’exposition Flamboyant, un art de vivre dans les années trente, Cécile Dubois évoquait les relations entre maîtres d’ouvrage et architectes dans les milieux de l’Art déco bruxellois. Elle développait notamment le lien qui unit Louis Empain à  ses architectes, Michel Polak et Antoine Courtens en particulier, qui donnèrent lieu à des réalisations très différentes les unes des autres, dont la somptueuse Villa Empain.

Fatah-Hamas, une réconciliation est-elle possible ?

Une Conférence avec Leila Seurat, animée par Gaïdz Minassian

21 février 2019

Leila Seurat, spécialiste du Moyen-Orient, se penchait sur la question d’une réconciliation entre le Fatah et le Hamas, les deux têtes du mouvement de libération de Palestine.

Depuis sa victoire aux élections législatives palestiniennes de 2006 à Gaza, le Hamas dirige l’enclave et se heurte non seulement à Israël et la communauté internationale mais aussi au Fatah, principale force politique de l’Autorité palestinienne. Plus de dix ans après cette victoire, le Fatah et le Hamas ne sont toujours pas parvenus sinon à conclure une paix nationale à se réconcilier en vue de relancer le processus de paix.

Les enfants du Vide, de l’impasse individualiste au réveil citoyen

Une Conférence-dédicace avec Raphaël Glucksmann, animée par Emmanuelle Danblon

15 février 2019

Crise de la démocratie, recul de la mixité sociale, désastre écologique, insurrection populiste… le logiciel néolibéral nous mène dans l’abîme. Glucksman interrogeait :  Pour ne pas tout perdre, nous devons sortir de l’individualisme et du nombrilisme. Si nos aînés ont vécu dans un monde saturé de dogmes et de mythes, nous sommes nés dans une société vide de sens. Leur mission était de briser des chaînes, la nôtre sera de retisser des liens et de réinventer du commun. Des chemins existent pour sortir de l’impasse. Saurons-nous les emprunter ?

Enjeux d’une métaphore concrète : le lien et la césure

Une Table ronde avec M’hani Alaoui, Rita El Khayat, Nadia Sabri et Marko Tocilovac

22 janvier 2019

La curatrice Nadia Sabri proposait un retour sur le thème du lien et de la césure dans l’exposition De liens et d’exils qu’elle présentait à la Villa Empain.

Autour de cette table ronde, la psychanalyste Ghita El Khayat et les anthropologues M’hani Alaoui et Marko Tocilovac étaient invités à apporter un éclairage sur l’ambivalence entre lien et césure, de même que sur la mise en récits du projet artistique comme issue face à la réalité de l’exil et à la difficulté du lien dans ce contexte.

Iran, comment faire la paix avec cette puissance régionale ?

Une Conférence avec Thierry Kellner, Yann Richard et Mohammad-Reza Djalili, animée par Gaïdz Minassian

13 décembre 2018

Trois spécialistes de l’Iran nous éclairaient sur les questions en lien avec l’actualité.

Le retrait de la signature des États-Unis de l’accord multilatéral sur le programme nucléaire iranien redistribue-t-il les cartes au Proche-Orient ? Une nouvelle source de déstabilisation se profile et annonce des tensions supplémentaires dans une région qui ne manque pas de germes de violence et de pathologies sociales. Quelles sont les options sur la table ?

Soirées littéraires libanaises

Avec Soraya Amrani, Hoda Barakat, Roda Fawaz, Alexandre Najjar et Marwan Zoueini

20 et 21 novembre 2018

A l’occasion du 75ème anniversaire de l’indépendance du Liban, la Fondation Boghossian mettait la littérature libanaise à l’honneur et recevait Hoda Barakat et Alexandre Najjar lors de deux soirées mêlant poésie, littérature contemporaine et musique. Durant la première soirée, Alexander Najjar, biographe de Khalil Gibran, nous plongeait dans l’œuvre du poète libanais. Marwan Zoueini inaugurait la soirée avec une composition dédiée au poète, jouée au Oud. Roda Fawaz déclamait des extraits de son œuvres. Le lendemain soir, Hoda Barakat, en conversation avec Soraya Amrani, nous éclairait sur la vivacité de la scène littéraire libanaise, foisonnante et riche.

Les ‘revenants’ de Syrie et d’Irak : entre menace et défi de réintégration

Une Conférence avec Thomas Renard, animée par Thomas Gadisseux

7 novembre 2018

Qui sont ces ‘revenants’ de Syrie et d’Irak qui se sont battues aux côtés de forces djihadistes ? Comment sont-ils suivis à leur retour ? Comment se réintègrent-ils ? Posent-ils une menace ? Thomas Renard, chercheur Senior à l’Institut d’Egmont, partageait son expertise sur ces questions sensibles et difficiles avec Thomas Gadisseux, journaliste politique à la RTBF.

Quel avenir pour les palestiniens ?

Une Conférence d’Henry Laurens, animée par Gaïdz Minassian

25 octobre 2018

Alors que le processus de paix avec Israël semble bloqué, que le gouvernement israélien a adopté une loi controversée sur  l’État-nation du peuple juif , que les États-Unis multiplient les mesures contre les palestiniens (transfert de leur ambassade à Jérusalem et coupure des vivres à l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens), où en est la question palestinienne dans ce brouillard politico-diplomatique ? L’historien Henry Laurens, titulaire de la chaire Histoire contemporaine du monde arabe au Collège de France, abordait cette question épineuse à la Fondation Boghossian.

L’Espoir à l’arraché

Une Soirée littéraire avec Abdellatif Laâbi en conversation avec Soraya Amrani

3 octobre 2018

La Fondation Boghossian organise des soirées consacrées aux littératures du Monde Arabe en coproduction avec Les midis de la Poésie et La Charge du Rhinocéros.

L’immense poète marocain Abdellatif Laâbi inaugurait le cycle et livre avec L’Espoir à l’arraché une nouvelle bataille contre ce “règne de barbarie” qu’il n’a cessé de pourfendre depuis son premier livre, écrit au milieu des années soixante.

L’histoire culturelle de l’immigration arabe en Europe

Une Conférence de Coline Houssais

18 septembre 2018

Le monde arabe continue de faire l’objet de fantasmes en Europe comme un  autre à la fois homogène et mystérieux. Pourtant, ces deux régions se sont mutuellement influencées au fil des siècles, au point où elles apparaissent comme constitutives de leurs identités respectives.

Des premiers cafés de la Renaissance à l’architecture orientaliste du XIXe siècle en passant par l’émergence d’une scène musicale euro-arabe, la culture est le témoin vivant d’échanges continus bien plus anciens et complexes que l’on pourrait le penser.

Journalisme, politique et culture

Une Conférence avec Léa Salamé, animée par Martin Buxant

15 juin 2018

Lors d’une soirée à la Fondation Boghossian, la journaliste Léa Salamé évoquait avec Martin Buxant, journaliste politique à L’Echo et RTL, son parcours ainsi que les liens qui unissent journalisme, politique et culture dans la société contemporaine.

Père Hamel, Martyr de la République

Une Conférence d’Alfred de Montesquiou

11 juin 2018

Un drame national, mais aussi un huis clos dans une paisible bourgade de province : l’assassinat du père Jacques Hamel demeure un attentat complètement hors norme à l’échelle de la société française. Le documentaire d’Alfred de Montesquiou, grand reporter de Paris Match, entreprend de montrer comment les acteurs du drame comprennent l’attentat du 26 juillet 2016 et ses conséquences.

Falaise de Bâmiyân

Une Conférence avec Pascal Convert et Yves Ubelmann, animée par Philippe Dagen

31 mai 2018

L’artiste Pascal Convert revenait sur sa création lors d’une discussion libre sur l’actualité des monuments en périls, de Mossoul à Yerevan, avec Yves Ubelmann, fondateur de ICONEM, et Philippe Dagen, journaliste au Monde.

La vallée de Bâmiyân en Afghanistan est un site au carrefour des civilisations, notamment célèbre pour ses trois immenses statues de Bouddhas sculptées au creux des falaises entre 300 et 700 après J.-C., et détruites en 2001 par les talibans. Les photographies de Pascal Convert illustrent cette absence et les traces laissées par celle-ci.

La paix entre Israël et la Palestine a-t-elle encore une chance ?

Une Conférence avec Elie Barnavi, animée par Gaïdz Minassian

17 mai 2018

Après la reconnaissance par les États-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël, le processus de paix israélo-palestinien est-il définitivement bloqué ? Alors que le Proche-Orient ne parvient pas à sortir d’une logique de guerre, évoquer la paix entre Israéliens et Palestiniens a-t-il du sens ? Elie Barnavi, historien et diplomate, intellectuel engagé connu pour son esprit d’ouverture se penchait sur cette épineuse question.

Geert Goiris

Une conversation avec Sam Steverlynck

2 mai 2018

Liepāja illustrait avec force le thème des Ruines dans l’exposition Melancholia. A l’occasion de sa présence dans l’exposition, l’artiste belge Geert Goiris revenait sur cette photographie, son œuvre ainsi que ses projets lors d’une conversation avec Sam Steverlynck, journaliste au quotidien De Standaard.

Le bâtiment est l’une des ruines de la forteresse de Liepãja, sur la côte lettonne. Construite entre 1890 et 1906, elle constitue l’un des plus grands projets de fortification de la Russie tsariste. L’emplacement de la forteresse apparut comme une erreur stratégique et elle fut abandonnée en 1908.

La situation des Kurdes au Proche-Orient

Une Conférence avec Gérard Chaliand, animée par Gaïdz Minassian

19 avril 2018

Principaux acteurs de la guerre contre l’organisation État islamique, les Kurdes sont aujourd’hui attaqués par les Turcs dans la région d’Afrin en Syrie et par l’armée irakienne au sud du Kurdistan irakien. La realpolitik a-t-elle repris ses droits au Proche-Orient, alors que les Kurdes luttent pour leur indépendance ? Peuple sans État, les Kurdes peuvent-ils passer du droit à l’existence au droit à l’autodétermination ? Pour en parler, Gérard Chaliand, géostratège et spécialiste de la question kurde, était notre invité.

Comment la musique va sauver l’Orient ?

Une Conférence avec André Manoukian, animée par Gaïdz Minassian

1er février 2018

Comment à travers la musique, l’Orient peut surmonter ses convulsions ? Comment la création culturelle peut réconcilier Orient et Occident ? Comment jazz et musiques orientales peuvent se retrouver dans l’harmonie et la complémentarité ?

Rencontre avec l’auteur-compositeur André Manoukian, sur les liens inter-musicaux qui réunissent les styles, les cultures et les sensibilités, dans le cadre d’une conférence de sociologie musicale. A l’occasion de la sortie de son dernier album, Apatride, André Manoukian nous faisait découvrir des territoires inconnus de l’Orient musical au nom de la paix et de la réconciliation entre les peuples…

David Claerbout

Une Conversation menée par Christoph Wiesner

10 janvier 2018

Œuvre phare de l’exposition Ways of Seeing, The Algiers’ Sections of a Happy Moment, décrypte un moment éphémère dans un long diaporama qui se déroule lentement sur un fond musical. L’artiste belge David Claerbout revenait sur cette œuvre et sa conception de la photographie le temps d’une conversation avec Christoph Wiesner, Directeur artistique de Paris Photo.

The German Library Pyongyang

Un Lancement de livre par Sara van der Heide (Sara Sejin Chang)

5 novembre 2017

La Fondation Boghossian accueillit le lancement et la présentation de la publication The German Library Pyongyang.

L’ouvrage est réalisé en écho à une initiative originale de l’institut Goethe en Corée du Nord et est conçu comme un moyen d’échanger sur la politique culturelle nationale dans un contexte d’après-guerre froide et une époque post-coloniale. L’auteure propose un regard critique sur les histoires parallèles de l’Allemagne et des deux Corées.

Entrons-nous dans un monde néo-national?

Une Conférence avec Bertrand Badie et Michel Foucher, animée par Gaïdz Minassian

19 octobre 2017

Du Brexit à l’élection de Donald Trump à la tête des États-Unis, de l’agression russe contre l’Ukraine à l’appétit de Pékin en mer de Chine, de la crispation autour de la question des migrants aux échecs de la diplomatie au Proche-Orient, l’actualité internationale secoue l’ordre mondial et bouscule les États-nations. Ces tensions politiques multiformes sont-elles le signe d’une revanche du national ? Assiste-t-on à une réaffirmation des frontières de la part des États comme rempart de protection ?

Deux grands penseurs contemporains, Bertrand Badie, politiste et Michel Foucher, géographe, confrontaient leurs points de vue sur ces questions centrales pour décrypter l’évolution de notre monde et ses dérives possibles.

Mondialité : Readings

Des Conférences avec Shumon Basar, Douglas Coupland, Vinciane Despret, Anne-Claire Schmitz, Dirk Snauwaert, agnès b., Manthia Diawara, Isaac Julien & Mark Nash, Rem Koolhaas, Patrick Chamoiseau, Mette Edvardsen, Justin E.H. Smith et Eszter Salamon, présentées par Hans Ulrich Obrist et Asad Raza

9 septembre 2017

Pour célébrer la publication de Mondialité, ou les archipels d’Edouard Glissant, les éditeurs Hans Ulrich Obrist et Asad Raza invitaient des artistes, écrivains et penseurs à l’occasion d’une journée de discussions, de lectures et de performances à la Villa Empain.

L’ouvrage fût publié par la Fondation Boghossian dans le cadre de l’exposition du même nom. Au travers de textes et d’images, des artistes et penseurs ont été invités à explorer les concepts-clés d’Edouard Glissant tels que la pensée du tremblement, la créolisation et l’opacité, inspirés par la terre, le feu, l’eau et les vents, l’anthologie poétique de Glissant.

L’Europe de la culture dans la mondialisation

Une Conférence avec Jean-Noël Jeanneney, animée par Gaidz Minassian

22 juin 2017

Les puissantes modifications que connaissent les échanges sur la planète, sous le fouet des nouvelles technologies, appellent de la part de l’Europe en construction des politiques culturelles ambitieuses : la défense du patrimoine partagé et l’affermissement des conditions de la création libre, la durée contre l’instant, la diversité contre l’uniformité, l’intervention des pouvoirs publics contre les ébriétés du tout au marché, le souci d’un rayonnement universel. Jean-Noël Jeanneney, homme politique, historien de la politique, de la culture et des médias, évoquait ce défi primordial pour la fidélité à un héritage précieux et fragile comme pour l’épanouissement des générations prochaines.

Le roman d’Héliopolis

Une Conférence-dédicace d’Amélie d’Arschot

22 mai 2017

Descendante de Boghos Nubar Pacha, Amélie d’Arschot, historienne et conférencière nous faisait revivre cette fabuleuse aventure de la construction d’une nouvelle ville en plein désert à quelques kilomètres du Caire : Héliopolis.

Le capitaine d’industrie Édouard Empain s’est associé avec Boghos Nubar, le fils du grand ministre égyptien pour acheter les premiers milliers d’hectares. Mais quelles étaient leurs motivations ? Où et comment Empain a-t-il eu cette idée ingénieuse ?

Le génocide de 1915, quelles répercussions contemporaines ?

Une Conférence avec Bernard Coulie, Laure Marchand et Vicken Cheterian

26 avril 2017

A l’occasion de la commémoration du génocide des Arméniens, la Fondation Boghossian accueillait une après-midi de conférences organisée par le Comité des Arméniens de Belgique en partenariat avec l’Union Générale Arménienne de Bienfaisance et le Centre Communautaire Laïc Juif.

Les intervenants Bernard Coulie, Laure Marchand et Vicken Cheterian se sont penchés sur la manière dont le génocide de 1915, longtemps considéré comme un événement isolé et lointain, a contribué à façonner l’Histoire jusqu’à nos jours.

Mondialité

Des Conférences et performances inaugurales animées par Hans Ulrich Obrist et Asad Raza

18 avril 2017

La Fondation Boghossian et les commissaires de l’exposition Mondialité Hans Ulrich Obrist et Asad Raza invitaient le public à son inauguration lors d’une après-midi et d’une soirée d’interviews, de projections, de poésie et de performances.

Conférenciers et artistes : Valerio Adami, Sophia Al Maria, Jacques Coursil, Manthia Diawara, Paul Dujardin, Dominique Gonzalez-Foerster, Justin Kennedy, Ranjana Leyendecker, Raqs Media Collective, Antonio Segui, Sylvie Sema, Mårten Spångberg et Luc Tuymans.

Villa Liminal

Une Conférence-performance de Marcos Lutyens

2 février 2017

La pratique de l’artiste Marcos Lutyens se centre sur l’utilisation de l’hypnose afin d’engager le visiteur dans une expérience incarnée de l’art. Avec Villa Liminal, il invitait le public à participer à une séance performative d’hypnose collective et à expérimenter la liminarité, un état modifié entre conscience et inconscience.

Cet événement s’est inscrit dans le cycle de conférences-performances, débats et happenings Embassy of uncertain shores qui a été conçu par Nicolas Setari. Artistes et chercheurs étaient invités à mener une réflexion sur les bouleversements qui secouent certaines parties d’Europe et de ses proches voisins.

Shunga, les gravures japonaises érotiques

Une Conférence-performance de Ana Prvački

1er février 2017

Ana Prvački a consacré une conférence-performance aux Shunga, qui signifie art érotique en japonais et fait référence aux images graphiques de l’acte sexuel.

Cet événement s’est inscrit dans le cycle de conférences-performances, débats et happenings Embassy of uncertain shores qui a été conçu par Nicolas Setari.

Decor, expositions et le rôle de l’art

Une Conversation entre Dorothea von Hantelmann, Jan Mot et Asad Raza

20 janvier 2017

Le galeriste Jan Mot se joignait à l’historienne de l’art Dorothea von Hantelmann et Asad Raza, co-commissaires de l’exposition Decor, lors d’une conversation sur le décor, le statut des œuvres d’art et les fonctions sociales des expositions dans les sociétés modernes. La nature changeante de l’œuvre d’art au XXIe siècle fut un des thèmes de cette conférence, qui abordait la nature polémique de la décoration dans l’art contemporain ainsi que le pouvoir des expositions en tant que format.

Art Zen

Une Conférence de Marie Camelbeeck

18 janvier 2017

La conférence donnée dans le cadre de l’exposition Seeing Zen présentait l’histoire et l’évolution du zen en le replaçant dans le contexte de la pensée bouddhiste et l’histoire du Japon. Marie Camelbeeck abordait l’art japonais dans le cadre de sa philosophie et sa multiplicité.

Secte bouddhiste rejetant l’étude des textes au profit de la méditation, le zen trouva un terrain fécond auprès des guerriers japonais à partir du XIIIe siècle. L’idée de maitrise de soi qu’il véhicule attira particulièrement cette élite qui n’hésita pas à faire réaliser au sein même de leurs demeures des jardins servant à la méditation et à accrocher dans leurs alcôves des peintures monochromes de maîtres zen.

When you are the Indian in a country of John Waynes

Une Conférence avec Rajkamal Kahlon

23 novembre 2016

La présentation abordait la criminalisation de l’altérité. Prenant pour cadre la War on Terror, cette guerre perpétuelle menée par les États-Unis et leurs alliés, le travail de Kahlon au sujet du projet Blowback tente de localiser le rapport entre portrait anthropologique et violence politique étiquetée comme terrorisme.

Cet événement s’est inscrit dans le cycle de conférences-performances, débats et happenings Embassy of uncertain shores qui a été conçu par Nicolas Setari. Artistes et chercheurs étaient invités à mener une réflexion sur les bouleversements qui secouent certaines parties du monde.

Le Musée Imaginaire. A-t-on besoin d’un autre musée d’art contemporain ?

Une Conversation entre Régis Debray, animée par Nicola Setari

20 octobre 2016

A la suite du débat autour du futur musée d’art contemporain de Bruxelles, la Fondation Boghossian invitait le philosophe et médiologue français internationalement reconnu, Régis Debray, à partager ses réflexions sur l’art contemporain et le rôle des musées aujourd’hui.

Cet événement s’est inscrit dans le cycle de conférences-performances, débats et happenings Embassy of uncertain shores qui a été conçu par Nicolas Setari.

That Art Exhibits | Execute The Few Hundred Sensual and Sentimental Motions That Define Your Limits

Une Conférence de Chus Martínez

13 octobre 2016

Au cours de cette conférence, Chus Martìnez interrogeait le concept de  musée tel que nous nous l’imaginons. Elle proposait d’aller au-delà des acquis historiques et des idées qui nous ont été transmis, et de générer un espace qui aille à l’encontre de nos idées reçues sur la culture, et de nous tourner vers la nature afin de pouvoir poser des questions de race et de genre par-delà notre conception occidentale d’expérience esthétique.

Cet événement s’est inscrit dans le cycle de conférences-performances, débats et happenings Embassy of uncertain shores qui a été conçu par Nicolas Setari.

Écoutez nos défaites

Une Rencontre-dédicace avec Laurent Gaudé, animée par Sophie Creuz

15 septembre 2016

L’écrivain Laurent Gaudé, lauréat du Prix Goncourt, présentait son nouveau roman Ecoutez nos défaites, une épopée dans laquelle quatre époques de l’Histoire s’entremêlent et dont l’intrigue se déroule à Beyrouth. Un roman inquiet et mélancolique qui constate l’inanité de toute conquête et proclame que seules l’humanité et la beauté valent la peine qu’on meure pour elles. Cette rencontre exceptionnelle se clôturait avec une séance de dédicaces.

D’Irak à Calais, un point sur la situation

Une Table ronde avec Elise Boghossian et Gérard Dubois. Introduction musicale par Marwan Zoueini

14 septembre 2016

La Fondation Boghossian organisait une table ronde autour de la problématique de l’aide aux réfugiés, qu’elle soit réalisée dans les pays en guerre ou en Europe.

Gérard Dubois, Maire de la commune de Pessat-Villeneuve (France), a témoigné de l’expérience qu’il a réalisée en accueillant 66 réfugiés dans sa commune de 550 habitants. Elise Boghossian, fondatrice de l’association EliseCare qui vient en aide aux réfugiés depuis plus de dix ans, au Kurdistan, en Irak et à Calais, a partagé son expérience de terrain. Le compositeur, concertiste et chanteur Marwan Zoueini interprétait ses morceaux en duo avec Guy Stroobant.

Chrétiens d’Orient, Un point sur la situation du peuple et du patrimoine

Une Table ronde avec Bernard Coulie, Bernard Heyberger, Jean-François Colosimo et Nicolas Sarkis

9 juin 2016

Réunis autour du modérateur Bernard Coulie, Recteur honoraire de l’UCL, les intervenants de la table ronde étaient invités par la Fondation Boghossian à faire le point sur la situation des Chrétiens d’Orient. Bernard Heyberger, Nicolas Sarkis et Jean-François Colosimo proposaient de donner des éléments de réponse sur la place faite aux chrétiens dans les villes plurielles du Proche-Orient, de Bagdad en Égypte, en passant par le Liban et la Syrie.

Slavs and Tatars

Cycle de conférence-performances

25 mai, 15 juin, 21 septembre et 26 octobre 2016

Se concentrant sur une zone située à l’est de l’ancien mur de Berlin et à l’ouest de la Grande Muraille de Chine, les pratiques du collectif Slavs and Tatars incluent trois activités principales : la publication, les expositions et les conférence-performances. Leur travail est influencé par un sens de l’humour profondément transculturel et ludique, combinant les jeux de langage, la culture pop ainsi que des recherches transdisciplinaires dernier cri. En d’autres termes ce travail ré-imagine ce que l’art peut accomplir.

Présentée pour la première fois en Europe, la série de quatre conférence-performances par Slavs and Tatars parlait de la crise de la modernité sur le continent eurasien – que ce soit par les questions de quarantaine de la religiosité, le radicalisme collectif de artisanats, ou l’héritage des Lumières dans l’impérialisme – via des approches aussi diverses que la politique du langage, la liberté de la presse, et l’orientalisme.

Cet événement s’est inscrit dans le cycle de conférences-performances, débats et happenings Embassy of uncertain shores qui a été conçu par Nicolas Setari. Artistes et chercheurs étaient invités à mener une réflexion sur les bouleversements qui secouent certaines parties d’Europe et de ses proches voisins.

Répétition

Une Conversation entre Nicola Lees et Asad Raza

13 mai 2016

A l’occasion de l’ouverture de l’exposition Répétition, la Fondation Boghossian organisait à la Villa Empain une conversation entre les co-commissaires Nicola Lees et Asad Raza, Directeur Artistique de la Fondation.

Héritages de la peinture orientale dans la production contemporaine abstraite en Corée

Une Conférence de Mael Bellec

20 avril 2016

Le Dansaekhwa, mouvement de peinture monochrome, a souvent été considéré par les créateurs et critiques coréens comme la première avant-garde de la péninsule qui ne soit pas une adaptation de mouvements occidentaux.

La Fondation Boghossian conviait Mael Bellec, Conservateur des Arts chinois et coréens au musée Cernuschi à Paris, à livrer les clés de lecture du mouvement Dansaekhwa, dans le cadre de l’exposition éponyme présentée à la Villa Empain.

Barbaries au passé, barbaries au présent, barbaries au futur. L’éternel recommencement ?

Une Conférence-débat avec Pinar Selek, Eddy Caekelberghs, Grégoire Jahkian et Pierre Mertens, animée par Bénédicte Monnoye

24 mars 2016

L’objectif de cette conférence autour de la question du génocide arménien était de proposer de se mettre en position  d’analyser les blessures de la société pour être capable de les guérir (Pinar Selek) et ceci au travers de la voix de différents acteurs de la société dont la sociologue Pinar Selek, le journaliste Eddy Caekelberghs, l’avocat Grégoire Jahkian et l’écrivain Pierre Mertens.

Comment la Corée est devenue moderne

Une Conférence de Pascal Dayez-Burgeon

17 mars 2016

La Corée s’est modernisée très vite, sa réussite industrielle en atteste. Cette modernité lui a pourtant été imposée aux forceps, par le colonisateur japonais ou le protecteur américain, et elle en a souffert. Dansaekwha traduit cette ambivalence, le goût coréen pour la nouveauté, le regret de voir le passé s’estomper et le souci de le réincarner pour ne pas le perdre. Pascal Dayez-Burgeon, spécialiste des deux Corées, était invité par la Fondation Boghossian à raconter le contexte historique qui a vu l’émergence du mouvement Dansaekhwa, sujet de l’exposition éponyme à la Villa Empain.

Climbing the Mountain

Une Conférence de Cengiz Çandar et Ted Bogosian

22 juin 2015

Les sociétés arméniennes et turques se perçoivent encore l’une l’autre uniquement à travers le prisme de l’Histoire ou sur la base de mythes et d’un manque de connaissances. Tout dialogue est ainsi limité. Le programme Climbing The Mountain proposait une rencontre entre deux individus, un de chaque société, invités à avoir une conversation animée et à parler sans tabou de leur “parcours personnel”, en évoquant tensions historiques et politiques ainsi que leur propre point de vue sur la voie à suivre.

Le documentariste d’origine américaine, Ted Bogosian rencontrait le journaliste et intellectuel renommé, Cengiz Çandar.

Byzance, Bagdad, Tolède, Paris. La translatio studii dans les sciences médiévales

Une Rencontre Internationale avec Charles Burnett, Michel Cacouros, Mattia Cavagna, Bernard Coulie, Godefroid de Callataÿ, Ahmed Djebbar, Gabriele Ferrario, Maribel Fierro, Miquel Forcada, Paolo Odorico, Agostino Paravicini Bagliani, Daniel König, Baudouin Van den Abeele et Alessandro Vitale Brovarone.

Du 6 au 8 mai 2015

La Fondation Boghossian invitait à une rencontre internationale organisée par l’ARC Speculum Arabicum (UCL). Ce colloque réunissait des experts dans les domaines arabo-musulman, byzantin, latin, hébraïque et roman, avec pour objectif de croiser leurs regards sur diverses thématiques en rapport avec la transmission des savoirs au Moyen Âge. Il comprenait quatre conférences et deux tables rondes, consacrées l’une à la transmission des savoirs et aux freins qui l’ont affectée, l’autre à la transmission des textes, aux bibliothèques et aux patronages.

L’usage actuel des drones

Une Conférence avec Philip Boucher, Philip Boucher, Adam Harvey, Edouard Janssens van der Maelen et Peter van Blyenburgh

17 et 18 mars 2015

A l’occasion de l’exposition Le Paradis et l’Enfer. Des tapis volants aux drones, la Fondation Boghossian organisait deux soirées de réflexion sur l’usage actuel des drones, drôles d’engins volants soumis à une autorité distante. Antidotes au terrorisme international, remèdes à nos peurs et à notre sentiment d’insécurité ou jouets à la mode, nous ignorons encore le cadre global et l’étendue réelle de leur utilisation.

Le Livre des Égyptes

Une Conférence avec Marie-Cécile Bruwier, Baudouin Decharneux, Claude Obsomer et Florence Quentin

10 mars 2015

A l’occasion de la publication du Livre des Égyptes sous la direction de Florence Quentin, la Fondation Boghossian organisait une rencontre réunissant quelques-uns des spécialistes internationaux qui ont contribué à cet ouvrage original et magistral.

Cette soirée réunissait Marie-Cécile Bruwier, historienne de l’art et archéologue, Directrice du Musée royal de Mariemont et spécialiste de l’Egypte ancienne, Baudouin Decharneux, membre de l’Académie royale de Belgique docteur en philosophie et professeur à l’Université Libre de Bruxelles, Claude Obsomer, docteur en philologie et histoire orientales, professeur d’égyptologie et de langue grecque à l’Université catholique de Louvain et Florence Quentin, historienne d’art et d’égyptologie.

Alain Daniélou : L’Inde et le labyrinthe de l’Univers

Une Conférence avec Jacques Cloarec, Roger-Philippe Della Noce-Bertozzi, Adrian Navigante et Christopher Gérard

20 janvier 2015

“Bien qu’un million ne soit en aucune manière plus proche de l’infini que ” un ” ou ” deux ” ou ” dix “, il peut sembler l’être du point de vue limité de nos perceptions et nous avons peut-être une image mentale plus exacte du divin quand nous envisageons un nombre immense de dieux différents que lorsque nous cherchons leur unité car d’un certain point de vue, le nombre ” un ” est le nombre le plus éloigné de l’infini. ” -Alain Daniélou, Le polythéisme hindou.

La découverte d’Alain Daniélou que la Fondation Boghossian organisait à la Villa Empain ambitionnait de cheminer avec quatre invités parmi les multiples visages de la civilisation indienne et de l’œuvre d’Alain Daniélou.

Transmission, sublimation et destruction du livre

Une Conférence avec Godefroid de Callataÿ, François de Coninck et Roger-Philippe Della Noce-Bertozzi

20 mai 2014

A l’occasion de l’exposition Entre deux chaises, un livre, une sélection d’œuvres de 200 artistes des quatre coins du monde, cette rencontre proposait une triple réflexion narrative sur le livre.

A partir de récits thématiques, les trois invités ont partagé leur rapport au livre, l’expérience de la présence du livre dans l’histoire, l’ordre social, la liberté de l’art et les disciplines du savoir.

Les périples de la Route bleue

Une Conversation entre Vénus Khoury-Ghata et Jean-Michel Maulpoix

4, 5 et 6 décembre 2013

Dans le cadre de l’exposition La Route bleue, présentée à la Villa Empain, la Fondation Boghossian organisait trois soirées de rencontres avec deux poètes et écrivains, Vénus Khoury-Ghata et Jean-Michel Maulpoix

Née au Liban, Vénus Khoury-Ghata est romancière et poétesse, auteur d’une œuvre importante récompensée par plusieurs prix littéraires, dont le Grand Prix de la Poésie de l’Académie française et le Prix Goncourt de la Poésie. Poète et critique littéraire, Jean-Michel Maulpoix enseigne à l’Université de Parix X, Nanterre. On lui doit de nombreux récits et poèmes en prose, dont le recueil le plus récent, La Musique inconnue, a été publié cette année aux Editions José Corti.

Les Turkish Letters de Lady Mary Wortley Montagu

Des Conférences d’Amélie d’Arschot

6 décembre 2013 et 12 novembre 2013

Célèbre pour ses Turkish Letters, Lady Montagu découvre Istanbul en 1716 au bras de son époux nommé ambassadeur d’Angleterre pour négocier au nom du Roi Georges une paix durable entre l’Empire ottoman et l’Autriche. Esprit libre et curieux, cette jeune et très érudite aristocrate se distingue en apprenant le turc et en fréquentant les femmes du harem impérial. Elle combat alors les préjugés occidentaux, décrivant avec virtuosité, le mode de vie et la culture ottomane qu’elle découvre lors de ce périple.

Avec la précision et la passion qui la caractérisent, Amélie d’Arschot faisait partager l’admiration qu’elle porte à cette pionnière éclairée du dialogue entre l’Orient et l’Occident.

Mémoire et image, regards sur la catastrophe arménienne

Une Conférence avec Marie-Aude Baronian et Mekhitar Garabedian

23 octobre 2013

Si les images sont censées faciliter les processus de la mémoire, comment comprendre celles qui ne circulent pas et ne soutiennent aucune mémoire ? Qu’en est-il de l’interprétation et des représentations visuelles de la Catastrophe ? Comment la fabrication des images, même fragiles, déplace et resitue l’héritage de la disparition ? Marie-Aude Baronian, docteur en philosophie et études cinématographiques, professeur à l’Université d’Amsterdam et l’artiste Mekhitar Garabedian nous éclairaient sur le sujet.

Cette conférence fut organisée à l’occasion de la publication du livre Mémoire et Image, de Marie-Aude Baronian

Figures de proue

Un Cycle de conférences donné par Pierre Sterckx

1er, 8, 15 et 22 octobre 2013

Pierre Sterckx est conférencier, enseignant, critique et historien de l’art, commissaire d’exposition et collaborateur de l’émission L’Objet du scandale de Guillaume Durand. On lui doit de nombreux ouvrages, dont Cinquante géants de l’art américain, Les plus beaux textes de l’histoire de l’art, Les mondes de Vermeer ou Le Devenir-cochon de Wim Delvoye.

Chaque semaine au cours du mois d’octobre 2013, il éclairait le public de la Fondation Boghossian sur des sujets variés et passionnants : Chardin et le Siècle des Lumières, La philosophie de Gilles Deleuze en 10 concepts, Miles Davis : De la note au son et Andrea Gursky ou le réseau planétaire (Breughel, Turner, Pollock).

Reconstruire le dialogue mémoriel : l’exemple turco-arménien

Une Journée de rencontres internationales avec Sibel Asna, Marie-Aude Baronian, Evelyne de Mevius, François Dermange, Ahmet Insel, Raymond Kévorkian, Henry Laurens, Michel Marian, Guillaume Perrier et Serra Yilmaz

21 septembre 2013

La Fondation Boghossian organisait une journée de rencontres internationales ayant pour thème la complexité de la reconnaissance du génocide des Arméniens de 1915. Ces rencontres visaient à développer l’échange de réflexions entre chercheurs, penseurs et créateurs sur cette douloureuse question.

Le Livre des chuchotements

Une Conférence de Varujan Vosganian

7 mars 2013

Le Livre des chuchotements reconstitue, à partir de la mémoire personnelle et familiale de l’auteur, l’expérience tragique et le destin de tout un peuple. Celle du génocide arménien de 1915, l’histoire des convois interminables dans le désert de Deir-es-Zor, l’histoire des Arméniens qui ont pris la route de l’exil trouvent dans ces pages une illustration déchirante.

Le Livre des chuchotements est un des textes roumains les plus publiés après la chute du communisme et une précieuse reconquête de la mémoire et de l’histoire moderne des Arméniens.

Leili Anvar – Cantique des oiseaux

Une conférence de Michael Barry

11 décembre 2012

Chef-d’œuvre de la littérature persane, épopée mystique du XIIe siècle, Le Cantique des oiseaux d’Attâr est l’expression poétique d’une quête initiatique universelle, celle de l’Amour, de la Vérité, de l’Unicité.

A l’occasion de la parution du Cantique des oiseaux, illustré par la peinture en Islam d’Orient aux Éditions Diane de Selliers, plus de 200 œuvres sélectionnées parmi les plus beaux manuscrits des rives du Bosphore à celles du Gange entrent en résonnance avec le célèbre poème d’Attâr qui s’éclaire et se sublime dans une profonde méditation picturale. Michael Barry, historien de l’art et spécialiste des civilisations d’Orient, a guidé, analysé et dévoilé cette sélection iconographique par des commentaires présentés en regard de chaque illustration.

Le manteau arménien de Jean-Jacques Rousseau

Une projection suivie d’une conférence avec Raymond Trousseau

23 octobre 2012

Avec la collaboration de l’Association des Amis du Musée de Croix de Namur, la Fondation Boghossian organisait une projection en avant-première du film Le manteau arménien de Jean-Jacques Rousseau de Patrick Cazals, retraçant certains épisodes de la vie de Jean-Jacques Rousseau. S’en est suivi une rencontre avec le Professeur Raymond Trousson, biographe de Jean-Jacques Rousseau, qui a permis de mieux comprendre son caractère considéré parfois comme ombrageux. Ce film permet de resituer des moments essentiels d’une œuvre et d’une vie hors du commun, où se côtoient souvent l’insolite, l’humour sarcastique et le drame.

Les égyptomanies depuis le XIXe siècle

Des Conférences de Michel Aliaga, Eric Gubel, Eugène Warmenbol, Jean-Marcel Humbert, François de Callataÿ, Eric Moinet, Florence Quentin et Anne Van Loo avec Fadila Laanan et Diane Hennebert

20, 21 et 22 novembre 2012

Dans le cadre de l’exposition Égyptomanies depuis le XIXe siècle. Édouard et Cléopâtre, présentée à la Villa Empain, la Fondation Boghossian invitait plusieurs spécialistes de l’Égypte et de ses influences sur les cultures occidentales modernes.

Plusieurs axes ont été abordés lors de trois soirées successives : les racines de l’égyptomanie moderne, les grandes figures féminines de l’égyptomanie et les influences et réalisations d’inspiration égyptienne dans l’architecture et les arts décoratifs.

Edouard Empain et Boghos Nubar

Une Conférence d’Amélie d’Arschot

3 octobre 2012

A la Villa Empain, Amélie d’Arschot Schoonhoven a évoqué la rencontre de deux hommes exceptionnels : Édouard Empain et Boghos Nubar.

Ambitieux, créatifs, hommes d’affaires avertis, ce Belge et cet Arménien établi en Égypte se sont liés autour d’un projet d’envergure : la création, en plein désert, de la ville d’Héliopolis située à proximité du Caire.